La Coupe du monde 2022 au Qatar

Équipe de France : Pogba au Mondial ? Deschamps se montre rassurant... pour l'instant

Yohan ROBLIN
Publié le 8 août 2022 à 10h23
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Blessé au genou droit, courant juillet, Paul Pogba a choisi de ne pas se faire opérer.
Un choix risqué censé lui permettre d'être remis à temps pour participer au Mondial au Qatar.
Pour l'heure, Didier Deschamps semble plutôt optimiste quant à ses chances d'y participer.

Sera-t-il de la partie au Qatar ? Depuis sa blessure au ménisque externe du genou droit, lors du stage estival de la Juventus Turin aux États-Unis, l'incertitude règne autour du cas Paul Pogba. Après avoir consulté plusieurs spécialistes du genou, dont le Pr. Bertrand Sonnery-Cottet, qui a opéré Marie-Antoinette Katoto, blessée à l'Euro avec l'équipe de France, le milieu des Bleus a choisi de ne pas passer sur le billard. Il a opté pour une thérapie conservatrice plutôt qu'une opération qui lui aurait fait manquer, presque à coup sûr, la Coupe du monde 2022, prévue du 21 novembre au 18 décembre au Qatar. 

En se donnant une chance de participer au Mondial cet automne, puisque sa période d'indisponibilité est estimée à cinq semaines par son club, sa décision reste tout de même risquée. Confronté au même dilemme par le passé, Samuel Umtiti, gêné par des douleurs persistantes au genou gauche, avait renoncé à se faire opérer pour prendre part à la Coupe du monde 2018. Or, avec le recul, il semble que le défenseur du Barça a "sacrifié" son genou pour pouvoir tenir sa place en Russie.

Sa participation au Mondial, aujourd'hui, n'est pas remise en cause

Didier Deschamps

Rien ne dit qu'il en sera de même pour Paul Pogba, puisque Djibril Sidibé, un autre champion du monde ayant privilégié la méthode douce plutôt que l'opération pour disputer le Mondial russe, avait réussi, avec du temps, à remonter la pente. Mais le natif de Lagny-sur-Marne, 29 ans depuis le 15 mars dernier, sait que le risque de séquelles à plus long terme n'est pas à exclure.

Lire aussi

S'il paraît improbable de voir "La Pioche" revêtir le maillot de l'équipe de France dès la mi-septembre, à l'occasion du dernier rassemblement des Bleus, avant l'annonce de la liste début novembre, Didier Deschamps a affiché, dans les colonnes du Parisien, lundi 8 août, une certaine forme d'optimisme quant à la présence de son joueur (91 sélections, 11 buts) au Qatar. 

"On parle de joueurs très sollicités. De deux cadres (Pogba et Kanté) qui ont un gros vécu. De leaders. Il est important qu'ils soient là, mais on n'est jamais à l'abri. D'où la nécessité de préparer des joueurs plus jeunes. Je suis bien évidemment en contact avec Paul. Sa participation au Mondial, aujourd'hui, n'est pas remise en cause", a lâché le sélectionneur tricolore, se voulant rassurant sur sa capacité à pouvoir associer Paul Pogba à N'Golo Kanté, dans l'optique de décrocher une troisième étoile.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info