Les Bleus éliminés de l'Euro

Hongrie-France : les Bleus déjà qualifiés pour les huitièmes si...

Yohan ROBLIN
Publié le 18 juin 2021 à 23h11
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

SCÉNARIOS - Opposée à la Hongrie, samedi 19 juin à Budapest, l'équipe de France a déjà une occasion de composter son billet pour les huitièmes de finale de l'Euro. Une victoire enverrait les Bleus à coup sûr au tour suivant.

Les Bleus peuvent déjà remplir une partie du contrat. Tombeuse de l'Allemagne (1-0), mardi 15 juin, à l'Allianz Arena, pour son premier match dans cet Euro, l'équipe de France a pris une belle option pour la qualification en huitièmes de finale. Les joueurs de Didier Deschamps ont l'opportunité de valider ce départ idéal contre la Hongrie, samedi 19 juin (à 15h, en direct sur TF1 et en live commenté sur LCI.fr). "L'avantage d'avoir cette victoire au premier match peut nous permettre d'être qualifié après deux matchs. On a cette possibilité-là, c'est un premier objectif", a reconnu le sélectionneur tricolore avant la rencontre.

Une victoire et c'est dans la poche

Les champions du monde savent quoi faire pour y parvenir. Une victoire tricolore dans la véritable cocotte-minute que promet d'être la Puskas Arena,, conjuguée à un succès ou un nul du Portugal face à l'Allemagne (à 18h, en live commenté sur LCI.fr), officialiserait la présence des Bleus au prochain tour. Cette combinaison leur assurerait, en effet, l'une des deux premières places du groupe F, peu importe les résultats de la troisième et dernière journée de la phase de poules. La Mannschaft, avec zéro ou un point, en fonction des scénarios énoncés ci-dessus, ne pourrait plus rattraper la France, qui en compterait six.

Une autre route est envisageable pour rallier les huitièmes de finale. Sauf qu'elle n'est pas directe. Un succès des Allemands sur les champions d'Europe en titre, à condition d'être associé à une victoire des Bleus, ne noircirait pas le tableau. Avec six unités au compteur, les coéquipiers de Karim Benzema seraient assurés de figurer parmi les quatre meilleurs troisièmes.

Lire aussi

De toute façon, la France n'est pas habituée à jouer petits bras. Ce serait faire offense à son statut de championne du monde. Outre la qualification pour les huitièmes de finale, l'objectif des Bleus est de terminer premiers de leur poule. Cela leur permettrait d'éviter l'Italie à coup sûr, la Belgique et les Pays-Bas, sauf surprise. Ils hériteraient du meilleur troisième du groupe A (Italie, Pays de Galles, Suisse, Turquie), du groupe B (Belgique Russie, Finlande, Danemark) ou du groupe C (Pays-Bas, Ukraine, Autriche, Macédoine du Nord). En attendant, ils ont un travail à accomplir : battre la Hongrie, chez elle. "Il ne faut pas se voir trop beaux non plus, a prévenu le capitaine Hugo Lloris, gardien du temple tricolore. "Le chemin est encore très long." 

Suivez toute l'actualité de l'Euro et des Bleus sur notre live permanent.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info