Euro féminin de football UEFA 2022

Équipe de France : Amel Majri devient la première Bleue en activité à devenir maman

Yohan ROBLIN
Publié le 6 juillet 2022 à 20h19, mis à jour le 7 juillet 2022 à 10h40
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Carnet rose chez les Bleues.
Amel Majri a donné naissance, mardi 5 juillet, à une petite fille prénommée Maryam.
La footballeuse de 29 ans est devenue la première internationale tricolore en activité à avoir un enfant.

L'Euro 2022 débute avec une heureuse nouvelle pour les Bleues. Quatre jours avant leur entrée en lice contre l'Italie, dimanche 10 juillet (à 21h, en direct sur TF1 et en live commenté sur TF1info), l'une des leurs est devenue maman. Non retenue par la sélectionneuse Corinne Diacre, alors qu'elle se remet en parallèle d'une rupture des ligaments croisés du genou gauche, qui l'a contrainte à passer une grande partie de la saison à l'infirmerie, Amel Majri a accouché. La Lyonnaise de 29 ans a donné naissance, mardi 5 juillet, à une petite Maryam. Une première pour une joueuse tricolore encore en activité (66 sélections). 

L'Olympique lyonnais, avec qui son contrat est arrivé à terme, a félicité la première internationale française maman. "Une nouvelle Fenotte (le surnom des Lyonnaises, ndlr) dans la famille. La relève est assurée", ont tweeté les championnes d'Europe. 

Sur le compte Twitter dédié aux Bleues, qui ont pris leurs quartiers outre-Manche, la Fédération française de football (FFF) s'est jointe, à son tour, à cette célébration : "Félicitations à la nouvelle maman @AmelMajri7 ! Bienvenue à la petite Maryam".

"C'est une très belle chose, on l'a appris hier (mardi) dans le car, félicitations à Amel", s'est réjouie l'attaquante du Paris FC, Clara Matéo, lors d'un point presse organisé depuis le camp de base des Bleues, à Ashby-de-la-Zouch. "Année après année, de plus en plus de joueuses à l'étranger ou même en France ont ce projet-là, c'est une bonne chose", a-t-elle poursuivi. L'émancipation des joueuses "passe par des étapes" et progressivement "de plus en plus de choses sont faites dans ce sens-là."

Un tabou qui est en train de tomber

Pour protéger les footballeuses enceintes, la Fifa a approuvé, en décembre 2020, l'introduction d'un congé maternité obligatoire de 14 semaines, avec un minimum des deux tiers de leur salaire garanti. "Nous voulons voir plus de femmes jouer au football, et en même temps avoir une famille", avait expliqué Sarai Bareman, responsable du foot féminin au sein de l'instance mondiale. "Les joueuses ont besoin de stabilité dans leur carrière", avait assuré son président Gianni Infantino. "Si elles prennent un congé maternité, elles ne devraient pas avoir à s'inquiéter du moment où elles seront prêtes à jouer à nouveau."

Lire aussi

En France, le tabou du sujet de la maternité dans le sport de haut niveau est en train de tomber. Plusieurs athlètes de renom, à l'instar de la handballeuse Cléopatre Darleux, la judokate Clarisse Agbegnenou, la basketteuse Marième Badiane ou encore de l'escrimeuse Cécilia Berder, ont décidé d'avoir un enfant pendant leur carrière, sans que cela remette en cause leur avenir sportif.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info