Euro féminin de football UEFA 2022

15 à 19% de chances de gagner l'Euro 2022 : les prédictions favorables aux Bleues

Yohan ROBLIN
Publié le 5 juillet 2022 à 19h29
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Plusieurs prétendantes au titre se détachent à l'occasion de l'Euro 2022, qui s'ouvre mercredi 6 juillet.
Selon les prédictions d'instituts de données sportives, les Bleues font partie des favorites à la victoire finale.
L'équipe de France est créditée de 15 à 19% de chances de s'assoir sur le trône.

Et si le moment de triompher était enfin venu pour les Bleues ? Toujours en quête de son premier trophée majeure, l'équipe de France s'est fixée a minima l'objectif d'atteindre la finale de l'Euro, qui s'ouvre en Angleterre, mercredi 6 juillet. Bien que tombées en quarts de finale à chaque fois lors des Euro 2009, 2013 et 2017, des JO 2016 et des Coupes du monde 2015 et 2019, les joueuses de Corinne Diacre font office de favorites au sacre final, au même titre que l'Angleterre, la Suède, les Pays-Bas et l'Allemagne. Un statut qu'elles rejettent en bloc, échaudées par les résultats des derniers tournois.

Mais les pronostics n'ont que faire de leur humilité. Comme avant chaque compétition, masculine ou féminine, la société de statistiques sportives Gracenote s'est livrée au jeu des prédictions. L'Euro 2022 ne fait pas exception. Sur la base d'environ un million de simulations, ses analystes ont prédit que les coéquipières de Wendie Renard ont 15% de chances de lever les bras au ciel à Wembley, le 31 juillet. Elles ne sont devancées que par l'Angleterre (21%), stimulée par sa position de pays hôte, et la Suède (19%), médaillée d'argent aux Jeux olympiques de Tokyo. Chez Opta, autre leader du secteur des datas sportives, les Tricolores font même jeu égal avec les Three Lionesses (19%).

Angleterre-France, 2e finale la plus "probable"

Placée dans le groupe D, où elle sera opposée à l'Italie (le 10 juillet), la Belgique (le 14 juillet) et l'Islande (le 18 juillet), des adversaires largement à sa portée, la bande à Marie-Antoinette Katoto devrait sortir sans encombre de sa poule (82%), avant de croiser en quarts de finale la route du deuxième du groupe C, composé de la Suisse, du Portugal, de la Suède et des Pays-Bas, un autre prétendant à la victoire finale. Les Néerlandaises de Lieke Martens, la nouvelle joueuse du PSG, sont créditées de 12% de chances de l'emporter, juste devant l'Allemagne (11%). Selon Gracenote, il y a d'ailleurs près de 80% de chances que les futures championnes d'Europe soient issues de ce Top 5, l'outsider espagnol étant relégué en 6e position (9%).

Lire aussi

D'après son modèle, l'institut américain de données sportives a déterminé la finale la plus "probable". À ce petit jeu, l'affiche Suède-Pays-Bas fait la course en tête (7,4% de chances), juste devant un alléchant... Angleterre-France (7,2%). De quoi faire rêver.


Yohan ROBLIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info