La Coupe du monde 2022 au Qatar

Fifa : le projet d'une Coupe du monde tous les deux ans finalement avorté ?

MM avec AFP
Publié le 30 mars 2022 à 15h07
La Coupe du monde sera remise en jeu au Qatar en 2022.

La Coupe du monde sera remise en jeu au Qatar en 2022.

Source : KURT SCHORRER / FIFA / AFP

L'instance mondiale du football a écarté le projet de Mondial biennal du menu de son Congrès, jeudi, au Qatar.
Si la Fifa n'a pas communiqué à ce sujet, l'absence du sujet au Congrès de Doha pourrait signifier son abandon.

Une partie des aficionados du football pourraient bientôt pousser un "ouf" de soulagement. Alors que les 211 fédérations membres de la Fifa se réunissent ce jeudi 30 mars à Doha, au Qatar, le projet de Mondial biennal ne figure plus au menu. Ce qui laisse planer le doute sur l'avenir de cette réforme qui a rencontré beaucoup d'hostilité. Dès le mois de décembre dernier, la Fifa avait déjà renoncé à programmer un vote lors de son Congrès à Doha, et ne prévoit même pas de discuter plus largement de la refonte du calendrier international à l'horizon 2024.

"Pour tous les acteurs du football, une Coupe du monde biennale est hors de question"

La disparition du projet du menu de jeudi est-elle une mise en sommeil ou un abandon pur et simple ? Impossible d'obtenir une réponse claire de l'instance sur sa détermination à doubler la fréquence de sa compétition reine à partir de 2026, alors qu'elle se tient tous les quatre ans depuis 1930 chez les hommes et 1991 chez les femmes. 

Une grande partie du monde de football avait manifesté son opposition au projet de la Fifa, comme Aleksander Ceferin, président de l'Uefa, début mars : "Pour tous les acteurs du football, une Coupe du monde biennale est hors de question. Je suis heureux que la Fifa l'ait également compris", affirmait-il, persuadé que le projet était désormais "exclu". Un son de cloche proche de celui de Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris SG et de la puissante Association européenne des clubs (ECA), ce mardi : "Pour nous, ce n'est pas une idée, donc il est inutile d'en discuter : ça n'existe pas".

Lire aussi

À l'été dernier, l'instance internationale du football avait lancé une "étude de faisabilité" sur un Mondial tous les deux ans, alors présenté comme une piste de réforme parmi d'autres. D'après la Fifa, organiser une phase finale de grand tournoi chaque été, en alternant Coupe du monde et compétitions continentales comme l'Euro et la Copa America, bénéficierait "à tous". En décembre, l'instance mondiale promettait ainsi 19 millions de dollars (16,8 millions d'euros) supplémentaires par cycle de quatre ans à chacune de ses fédérations, quadruplant donc leur "financement de solidarité" de 6 à 25 millions de dollars sur cette période si la réforme aboutissait.


MM avec AFP

Tout
TF1 Info