Après deux ans de guerre, les supporters vont faire leur retour dans les stades en Ukraine

Publié le 21 février 2024 à 12h09

Source : Sujet TF1 Info

À huis clos depuis sa reprise en août 2022, après avoir été arrêté par la guerre, le championnat ukrainien de football va retrouver un peu de public.
Des clubs de Premier Liha ont été autorisés à recommencer à accueillir des spectateurs, deux ans jour pour jour après le début de l'invasion russe.

"Les fans sont là, ils sont de retour." Deux ans jour pour jour après le début de l'invasion russe en Ukraine, le 24 février 2022, les supporters ukrainiens vont retrouver les gradins. Fermés au public depuis la reprise du championnat ukrainien, la Premier Liha, en août 2022, les stades vont rouvrir leurs portes. Plusieurs clubs, basés loin de la ligne de front, où ils ont trouvé refuge pour échapper à la guerre, ont été autorisés par l'administration militaire ukrainienne à accueillir à nouveau des spectateurs.

Parmi eux, le Shakhtar Donetsk, en exil forcé depuis 2014, à cause de la guerre qui sévit dans le Donbass. Après la trêve hivernale, qui s'achève vendredi 23 février, à la veille des deux ans de la guerre, le club qui joue depuis 2022 ses matchs "à domicile" à Lviv, non loin de la frontière polonaise, a annoncé qu'il recevra "environ 500 spectateurs" dès la réception du co-leader Kryvbass, le 3 mars. 

Des bénéfices reversés à l'armée

"Tous les revenus de la vente seront affectés à des projets sociaux et caritatifs", fait savoir le Shakhtar dans un communiqué. 20% des places seront offertes aux militaires. Les bénéfices d'une partie de la vente des billets publics (40%) et VIP (20%) seront reversés aux forces armées. 

Les jauges d'accueil, déterminées avec les autorités locales, fluctuent d'une ville à l'autre. Le Polissya Zhytomyr, 3e de Premier Liha et basé à l'ouest de la capitale Kiev, pourra compter sur 1500 spectateurs. Le Rukh Lviv, 6e du championnat, mettra à la vente 1000 billets. De même pour le Vorskla Poltava, situé dans le centre-est de l'Ukraine, à 150 km de Kharkiv par la route. Le FK Oleksandriya, qui évolue aussi dans le cœur du pays, verra sa capacité d'accueil passer de 600 à 1200 d'ici la fin de la saison. 

"Bien entendu, cette autorisation est subordonnée au respect de toutes les exigences de sécurité imposées par la loi martiale", rappelle le NK Veres Rivne, avant-dernier de la première division ukrainienne, qui ouvrira 1200 places pour chacun de ses matchs "à la maison". Loin des combats et des bombes, la vie tente reprendre doucement son cours.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info