"Je ne voulais plus jouer" : victime de chants racistes en Italie, Mike Maignan quitte le terrain en plein match

Publié le 20 janvier 2024 à 23h22, mis à jour le 21 janvier 2024 à 9h09

Source : TF1 Info

Mike Maignan a quitté la pelouse, samedi 20 janvier, lors du match opposant l'Udinese à son club, l'AC Milan, après avoir été la cible d'injures et de cris racistes.
Le gardien de l'équipe de France, sous le choc et en colère après avoir averti l'arbitre une première fois, a provoqué l'interruption momentanée de la rencontre.

Il a quitté la pelouse de rage. Mike Maignan a été la cible d'insultes racistes et de cris de singe, samedi 20 janvier, lors du match Udinese-AC Milan, au Stadio Friuli. Le gardien de l'équipe de France a signalé les agissements des supporters adverses à l'arbitre avant la demi-heure de jeu (27ᵉ), qui a demandé au speaker de passer une annonce dans le stade. Malgré cet appel au bon sens, les chants odieux ont continué, poussant le portier des Bleus à sortir du terrain à la 33ᵉ minute, suivi par ses coéquipiers milanais.

Parti en trombe en direction des vestiaires, "Magic Mike" a été rapidement rejoint par ses partenaires dans le tunnel, qui ont accouru pour le réconforter. Ces derniers, épaulés par les joueurs de l'Udinese, ont finalement réussi à le convaincre de revenir.

J'étais en colère, pas déçu
Mike Maignan, gardien de l'AC Milan

"Je ne voulais plus jouer, je l'ai dit à tout le monde quand j'ai quitté le terrain, mais nous sommes une famille, je ne pouvais pas abandonner mes coéquipiers", s'est-il expliqué après le match au micro de la plateforme DAZN. "J'étais en colère, pas déçu, car ce n'est pas la première fois que je vis ça. Mes coéquipiers, le staff, tout le monde m'a dit de rester fort dans ma tête."

L'ancien Lillois, entouré de ses coéquipiers, a fait son retour sur la pelouse après cinq bonnes minutes d'interruption, sous les huées des fans d'Udine, qui l'ont conspué à chaque fois qu'il a touché le ballon. "On a donné la meilleure des réponses en gagnant ce match (3-2, ndlr)", s'est-il satisfait sur les ondes de Sky Sport.

Une victoire qui n'efface pas la goût amer de cette soirée. "Il n'y a absolument aucune place pour le racisme dans notre jeu : nous sommes consternés", a réagi après coup l'AC Milan. "Nous sommes avec toi, Mike." "Tu es très loin d'être seul, on est tous avec toi", a écrit Kylian Mbappé sur X (ex-Twitter). "Toujours les mêmes problèmes et toujours aucune solution. Trop c'est trop !!!" 

"Tu as tout notre soutien", a poursuivi la Fédération française de football, qui a réaffirmé "condamner avec la plus grande fermeté tout acte de racisme." "Admiration pour son geste, fort et indispensable, de quitter la pelouse, suivi par ses coéquipiers qui l'ont épaulé", a commenté de son côté la ministre de l'Éducation nationale, des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, Amélie Oudéa-Castéra. "Tristesse immense que cela puisse encore arriver en 2024. Plus que jamais, nous devons combattre le racisme. Sur nos terrains et en dehors."

Ce n'est pas la première fois que Mike Maignan subit de telles injures depuis qu'il a rejoint la Serie A. "Je suis Mike, debout, noir et fier", avait-il répondu sur X (ex-Twitter) en 2021 après avoir été victime d'insultes racistes de la part de supporters de la Juventus Turin. "Je ne suis ni le premier, ni le dernier joueur à qui cela arrivera. Tant qu'on traitera ces événements comme des 'incidents isolés' et que l'on n'aura pas une action globale, l'histoire est amenée à se répéter, encore et encore et encore", disait-il alors.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info