"J'ai été la marionnette de tous" : les regrets en larmes de Mathias Pogba dans la séquestration de son frère Paul

par Y.R. avec AFP
Publié le 2 avril 2024 à 14h21

Source : TF1 Info

Interrogé par la justice en janvier dernier, Mathias, le grand frère de Paul Pogba, a expliqué avoir été manipulé par des amis d'enfance dans l'affaire d'extorsion visant le champion du monde 2018.
Au cœur de l'affaire, qu'il a rendue publique, il a affiché d'énormes regrets, disant vouloir renouer "au plus vite" avec le milieu de l'équipe de France.

"J'ai été la marionnette de tous." C'est ce qu'a lâché, le 25 janvier dernier, Mathias Pogba devant la juge d'instruction chargée des investigations sur la séquestration en 2022 de son frère Paul, qu'il espère "revoir au plus vite". "On m'a baladé de gauche à droite, on m'a menti depuis le début", dit-il, "ému aux larmes", d'après son interrogatoire, dont l'AFP a eu connaissance, mardi 2 avril.

Le 19 mars 2022, Paul Pogba est séquestré et braqué en banlieue parisienne par deux hommes, non identifiés, qui lui réclament 13 millions d'euros. Trois amis d'enfance et deux vieilles connaissances du quartier où la fratrie Pogba a grandi, à Roissy-en-Brie, en Seine-et-Marne, sont présents cette nuit-là. Ils seront mis en examen à Paris pour extorsion avec arme et séquestration en bande organisée. Tous nient, affirmant être "victimes" des braqueurs et avoir été agressés car le champion du monde 2018 refusait de payer. 

Jusqu'alors, l'aîné de Paul, Mathias, absent la nuit des faits, croyait à leur version, d'après ce qu'il a dit à la juge. Il a plusieurs fois cherché à parler avec le milieu des Bleus ou à le voir - ce qui lui vaut une mise en examen, soupçonné d'avoir fourni une "aide active" pour convaincre son frère. 

J'espère le revoir au plus vite
Mathias Pogba, frère de Paul Pogba

Mais le 25 janvier, la magistrate lui dévoile les résultats de l'exploitation du téléphone d'un suspect. Ces éléments, dont l'AFP a eu connaissance, dessinent, selon les enquêteurs, les contours d'une "organisation" de la nuit fatidique par au moins deux des suspects, Adama C. et Mamadou M.. "C'est comme des frères pour nous", a réagi, décontenancé, Mathias. "Ils viennent me raconter tout ça comme si c'était des victimes alors que tout était déjà orchestré."

Plusieurs échanges téléphoniques alourdissent les suspicions à l'encontre des deux amis d'enfance du joueur de la Juventus Turin, suspendu quatre ans pour dopage.

L'affaire était devenue publique, tournant au drame familial, quand Mathias Pogba avait publié des vidéos à l'été 2022 incriminant son cadet qu'il accusait de les avoir "abandonnés". "Je voulais sortir la rage" mais "à aucun moment" lui mettre la pression, s'est-il défendu. "J'espère le revoir au plus vite. (...) Ça prendra le temps que ça prendra mais j'espère que notre union va se reconsolider". 


Y.R. avec AFP

Tout
TF1 Info