"L'homophobie est un délit" : Idrissa Gueye forfait à cause d'un maillot du PSG au flocage arc-en-ciel ?

Yohan ROBLIN
Publié le 16 mai 2022 à 16h00, mis à jour le 18 mai 2022 à 14h33
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'absence d'Idrissa Gueye, forfait de dernière minute, à Montpellier (0-4), samedi 14 mai, fait des remous.
Il aurait refusé jouer avec un maillot du PSG au flocage arc-en-ciel pour la journée de lutte contre l'homophobie.
Le Conseil national de l'éthique de la FFF a demandé des explications à l'international sénégalais.

C'est un refus de jouer qui interpelle. Pourtant convoqué dans le groupe du PSG, à l'occasion du déplacement à Montpellier, samedi 14 mai, Idrissa Gueye n'a même pas été inscrit sur la feuille de match. Était-il blessé ? "Il n'était pas blessé", a répondu son entraîneur, Mauricio Pochettino, après la victoire parisienne (0-4), qui a notamment vu Lionel Messi signer un doublé. "Idrissa a effectué le voyage à Montpellier, mais pour des raisons personnelles, il a dû sortir de la feuille de match", s'est contenté d'invoquer le coach parisien, un poil gêné devant la presse, pour justifier ce forfait de dernière minute. 

Selon RMC Sport et Le Parisien, la raison de cette défection serait plus dérangeante. Elle s'expliquerait par un refus catégorique du Sénégalais de porter le maillot du PSG, floqué aux couleurs arc-en-ciel en soutien à la communauté LGBTQ+. Une initiative que la Ligue de football professionnel (LFP) a mis en place depuis 2019 à l'approche du 17 mai, journée mondiale contre l'homophobie, et qui est matérialisée, notamment, par un flocage coloré et le slogan "Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot"

Un "sujet sensible" qui fâche en interne

Cette prise de position radicale d'Idrissa Gueye aurait provoqué un malaise dans les rangs du PSG. S'il a tenté de justifier l'absence de l'international sénégalais, Mauricio Pochettino aurait "en fait très mal pris la véritable raison", rapporte France Bleu. Le Parisien affirme, pour sa part, que le boycott du vainqueur de la CAN aurait "déçu" plusieurs personnes en interne. Contacté par le quotidien, l'entourage du "Lion de la Teranga" se refuse à tout commentaire, reconnaissant toutefois un "sujet sensible"

D'autant que ce n'est pas une première pour le natif de Dakar. L'an passé, à la même période, il avait déjà manqué la réception du Stade de Reims (4-0), officiellement en raison d'une gastro-entérite. Cela aurait été un prétexte pour ne pas disputer ce match de Ligue 1, qui coïncidait avec la mobilisation du football professionnel français contre l'homophobie. Cette fois, il aurait expliqué ressentir "un état de fatigue important", résultant de l'organisation d'un gala de charité pour son association "For Hope".

Ce boycott, indéfendable, pourrait être dû aux convictions religieuses d'Idrissa Gueye. Par ailleurs, au Sénégal, l'homosexualité, considérée comme un délit, est réprimée pour "attentat aux mœurs". Punie d'un à cinq ans de prison et d'une amende de 100.000 à 1.500.000 francs CFA, elle y est même qualifiée juridiquement d'"acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe"

Les joueurs ont un devoir d'exemplarité

Valérie Pécresse, présidente LR de la région Île-de-France

Peu importe la justification avancée, l'association de lutte contre l'homophobie dans le sport, Rouge Direct, a réclamé des explications de la part du milieu formé au LOSC. "L'homophobie n'est pas une opinion mais un délit. La LFP et le PSG doivent demander à Gana Gueye de s'expliquer et très vite. Et le sanctionner le cas échéant", a tweeté l'association, dimanche 15 mai.

Un appel à sanction auquel s'est jointe Valérie Pécresse. La présidente LR de la région Île-de-France s'est indignée du comportement inapproprié du numéro 27, qui est actuellement en tournée promotionnelle au Qatar avec le PSG. "Les joueurs d'un club de football, et ceux du PSG en particulier, sont des figures d'identification pour nos jeunes. Ils ont un devoir d'exemplarité", a écrit l'ex-candidate à la présidentielle. "Un refus d'Idrissa Gana Gueye de s'associer à la lutte contre l'homophobie ne pourrait rester sans sanction !" Or, selon France Bleu, le club parisien n'a, pour l'instant, "pas l'intention" de sévir.

Mise à jour : 

Dans un courrier adressé au joueur et consulté, mercredi 18 mai, par l'AFP, le Conseil national de l'éthique (CNE) de la Fédération française de football (FFF) a demandé à Idrissa Gueye d'expliquer s'il a, oui ou non, refusé de porter un maillot aux couleurs LGBT. Le Sénégalais doit soit dire que les "supputations" lui prêtant un refus de s'associer à cette action du football français contre l'homophobie sont "infondées", soit "faire amende honorable".


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info