Parc des Princes : la mairie de Paris se dit prête à de nouvelles discussions sur une possible vente au PSG

par T.A.
Publié le 4 janvier 2024 à 22h18, mis à jour le 4 janvier 2024 à 22h57

Source : Sujet TF1 Info

Le Paris Saint-Germain et la mairie de Paris sont en bisbille depuis plusieurs mois au sujet d'un potentiel rachat du Parc des Princes par le club parisien.
Un temps intéressé par l'achat du Stade de France, le PSG n'a finalement pas candidaté à son acquisition, mercredi.
Après cette annonce, la mairie d'Anne Hidalgo dit ouvrir la voie à de nouvelles discussions.

Fin de la brouille en vue ? Le dossier du rachat du Parc des Princes par le Paris Saint-Germain va peut-être pouvoir de nouveau être ouvert, après l'abandon de la candidature du club parisien à l'achat d'une autre enceinte sportive francilienne : le Stade de France. La nouvelle, qui a filtré mercredi 3 janvier, a fait sortir du bois ce jeudi la mairie de Paris, en froid avec le PSG depuis des mois sur le sujet de l'acquisition du stade de l'ouest de la capitale.

"Nous sommes disposés à reprendre langue"

"C'est une bonne nouvelle, car on va pouvoir travailler sérieusement sur l'hypothèse du maintien du PSG au Parc" a commenté jeudi dans le Parisien Emmanuel Grégoire, le Premier adjoint de la maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo. En avril, l'édile avait elle-même taxé de "ridicule" l'offre faite par le propriétaire du PSG, Qatar Sports Investments (QSI), pour racheter l'actuel antre des Parisiens. Le propos avait de nouveau alimenté les tensions entre les deux parties.

Cette fois, la municipalité semble prête à rouvrir les négociations sur de bonnes bases. "Nous sommes donc disposés à reprendre langue, le plus rapidement possible, avec le PSG pour trouver une issue favorable", affirme Emmanuel Grégoire. Pour l'élu, "faire la saison 2027-2028 dans le nouveau Parc des Princes" reste "encore aujourd'hui un scénario à portée de main". Rachat ou bail pour une très longue durée : plusieurs options sont possibles pour trouver un terrain d'entente.

Selon plusieurs observateurs, la vraie-fausse candidature du PSG pour le rachat du Stade de France, à Saint-Denis, aurait notamment eu pour objectif de mettre la pression sur la ville de Paris dans le dossier du Parc des Princes. Le club souhaite agrandir son enceinte historique pour porter sa capacité à 60.000 places, contre 48.000 actuellement. Une dernière hypothèse reste possible pour la direction de l'équipe de football parisienne : la construction d'un nouveau stade, neuf, dans une zone autour de la capitale.


T.A.

Tout
TF1 Info