Football : le joueur de Manchester City Joao Cancelo victime d'un violent cambriolage

M.G avec AFP
Publié le 31 décembre 2021 à 17h06
Joao Cancelo, latéral portugais de Manchester City

Joao Cancelo, latéral portugais de Manchester City

Source : BEN STANSALL / AFP

AGRESSION - Le défenseur portugais a été agressé et légèrement blessé à son domicile au cours d'un violent home jacking, jeudi soir, a annoncé les joueurs sur ses réseaux sociaux.

Ce jeudi soir, l’international portugais de Manchester City, Joao Cancelo, a été agressé et légèrement blessé à son domicile au cours d'un violent cambriolage. "Malheureusement, j'ai été agressé par quatre lâches qui m'ont blessé et ont essayé de blesser ma famille", a témoigné le joueur sur ses réseaux sociaux. Le défenseur a notamment une entaille de 3 centimètres au niveau de la paupière droite. "Ils ont réussi à prendre tous mes bijoux et m'ont laissé avec le visage dans cet état", s'est désolé l'international lusitanien. "Je ne comprends pas qu'on puisse être aussi méchant", se désole-t-il. 

Story de Joao Cancelo, victime d'un violent cambriolage, sur Instagram - INSTAGRAM/JOAO CANCELO

Au lendemain de la courte victoire des Skyblues contre Brentford (0-1), des malfaiteurs se sont introduits dans la maison du latéral de 27 ans, située en banlieue mancunienne. Sous les yeux de sa compagne Daniela et de leur petite fille, les ravisseurs ont fait main basse sur divers objets de valeur. Le joueur a été blessé en tentant de résister. "Ma famille est la chose la plus importante pour moi et heureusement, ils vont tous bien", a-t-il rassuré sur Instagram. "Après tant d'obstacles dans ma vie, c'est une épreuve de plus que je vais franchir", a-t-il ajouté, en référence à l'accident de voiture mortel dont a été victime sa mère, alors qu'il était passager, une dizaine d'années plus tôt.

Lire aussi

Joao Cancelo a reçu le soutien de son club, Manchester City, par le biais d'un communiqué.

Les cambrioleurs ont pris la fuite sans être interpellés. Une enquête a été ouverte par la police de Manchester.


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info