La Ligue de football professionnel organisait ce week-end sa journée de lutte contre l'homophobie.
Pour l'occasion, tous les joueurs de L1 portaient un badge sur lequel le mot homophobie était barré au profit du mot football.
L'un d'eux, Mohamed Camara (AS Monaco), a collé du sparadrap sur le logo.

La dernière journée de Ligue 1 fait décidément parler d'elle. Alors que le suspense a pris fin dimanche 19 mai lors des 90 dernières minutes du championnat, la Ligue de football professionnel (LFP) organisait à cette occasion une campagne de lutte contre les discriminations. Cette année, fini les maillots floqués arc-en-ciel qui avaient suscité des controverses par le passé, place à un logo sur lequel le mot homophobie était barré au profit du mot football. Cela n'a pas suffi à empêcher les polémiques.

Dimanche soir, l'AS Monaco recevait le FC Nantes (4-0). Son milieu de terrain Mohamed Camara s'est alors présenté sur la pelouse... avec du sparadrap sur le logo contre l'homophobie, situé sous le col. 

Nicolas TUCAT / AFP

Avant le coup d'envoi, l'international malien s'est aussi illustré en étant absent de la photo protocolaire d'avant-match, où les deux équipes ont posé devant le slogan symbole de la lutte contre l'homophobie.

Oudéa-Castéra réclame des sanctions "les plus fermes"

Une attitude qui agace jusqu'au gouvernement. Ce lundi, la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a fustigé un "comportement inadmissible". "Un tel comportement doit faire l'objet des sanctions les plus fermes, à la fois contre le joueur mais aussi contre le club qui l'a laissé faire", a-t-elle demandé sur RTL. "J'ai pu dire ce que j'en pensais à la LFP."

Du côté de Monaco, qui célébrait dimanche soir sa deuxième place et sa qualification en Ligue des champions, on tente d'éteindre l'incendie. "C'est une initiative personnelle", a simplement affirmé son entraîneur, Adi Hütter, devant la presse à l'issue de la rencontre. "Il y aura une discussion en interne avec lui à propos de cette situation. [...] Nous, en tant que club, nous supportons l'opération organisée par la LFP."


I.N

Tout
TF1 Info