Ligue des champions 2022-2023 : le PSG et l'OM en rêvent

Ligue des champions : PSG-Bayern Munich, "une gourmandise pour les fans de foot"

Publié le 7 novembre 2022 à 15h15
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Le PSG et le Bayern Munich se retrouveront en huitièmes de finale de la Ligue des champions, en février et mars prochains.
Le tirage au sort, effectué lundi 7 novembre, offre un "remake" de la finale de 2020, perdue 1-0 par les Parisiens
Ce sera la troisième fois en quatre ans que les deux cadors européens s'affrontent en phase à élimination directe.

Il fut un temps où le PSG et le Barça ne se quittaient plus. Puis un autre où Madrid avait pris la place de son ennemi catalan. En voici un nouveau où Paris ne se défait plus du Bayern Munich. Pour la troisième fois en quatre ans, Parisiens et Bavarois vont se croiser en phase à élimination directe de Ligue des champions. Après la finale de 2020, remportée 1-0 par les Allemands sur un but de l'ancien "Titi" Kingsley Coman, et la double confrontation en quarts l'année suivante - qui avait tourné à l'avantage de la bande à Kylian Mbappé (3-2, 0-1) -, l'acte III aura lieu en février et mars prochains en huitièmes de finale.

Statistiquement, les joueurs de Christophe Galtier avaient de grandes chances d'hériter du Bayern Munich. Et les probabilités se sont confirmées dans les faits, lors du tirage au sort, effectué lundi 7 novembre. "Quand j'ai vu les études de certains mathématiciens, j'ai compris que c'était une forte probabilité. J'en avais parlé avec quelques joueurs dans le vestiaire, après le match à Turin. Je ne suis pas surpris", a reconnu au micro de RMC Sport le conseiller sportif Luis Campos. "Ça sera deux grands matchs entre deux très grandes équipes du football européen. On est fiers d'être là, très confiants et positifs."

C'est une grande opportunité pour prendre notre revanche

Luis Campos

Pour le PSG, ce sera aussi l'occasion d'affirmer sa domination. Tout en renfermant encore davantage la plaie de la finale perdue à Lisbonne. "Beaucoup de nos joueurs ont disputé cette finale. C'est une grande opportunité pour prendre notre revanche. L'objectif est de faire deux grands matchs pour passer à la phase suivante (en quarts de finale, ndlr)", a annoncé le dirigeant portugais. "C'est une grande opportunité de faire cette correction, de démontrer à l'Europe entière et au monde qu'en ce moment le PSG est l'une des meilleures équipes. On a un grand coach, de grands joueurs, on joue bien. On ne peut que penser positif."

Le Bayern la joue prudent

D'autant que le PSG, porté par la "MNM" - l'association Messi-Neymar-Mbappé -, est craint de toute l'Europe. Même par le grand Bayern. À l'image de Thomas Müller, moins chambreur que par le passé. Il y a deux ans, lorsque le hasard avait mis Paris sur la route des Munichois, le buteur allemand avait lancé un "au revoir", témoignant d'une sérénité à toute épreuve. Mais, quelques semaines plus tard, sa décontraction avait été douchée par l'élimination. "Cette fois, pas d'au revoir", a-t-il commenté après le tirage au sort. "J'ai un grand respect pour Paris, ce sera un grand duel. On se voit l'année prochaine."

Lire aussi

Une prudence partagée en haut lieu chez le champion d'Allemagne, seule équipe à avoir gagné ses six matchs de poule. "On a hérité d'un adversaire compliqué. On avait déjà des adversaires redoutables dans la phase de groupes, on a fait premier du groupe, mais on n'a pas vraiment été récompensé de notre parfaite phase de groupes", a déploré l'entraîneur Julian Nagelsmann. "Mais Paris, qui a perdu la première place du groupe sur le dernier match, n'a pas non plus dû exulter en apprenant qu'il jouera contre nous. C'est un adversaire difficile, avec des joueurs de classe mondiale, mais le match est encore loin." 

Ce qui n'empêche pas les coéquipiers de Sadio Mané d'avoir hâte de jouer ce "match de premier plan" contre "un adversaire de premier plan". "C'est l'une des meilleures équipes du monde, avec des stars mondiales", a assuré à la Sky Hassan Salihamidzic, directeur sportif du Bayern Munich. "Pour tous les fans de foot, ce tirage est une gourmandise."


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info