Ligue des champions : le parcours du PSG de Messi, Neymar et Mbappé

PSG-Manchester City : entre Mbappé et Neymar, "rien n'a changé"

Yohan ROBLIN
Publié le 27 septembre 2021 à 22h31, mis à jour le 28 septembre 2021 à 19h13
Kylian Mbappé et Neymar souriants à l'entraînement, après "l'incident" pendant PSG-Montpellier.

Kylian Mbappé et Neymar souriants à l'entraînement, après "l'incident" pendant PSG-Montpellier.

Source : FRANCK FIFE / AFP

APAISEMENT - Après le reproche formulé par Kylian Mbappé à l'encontre de Neymar, trop individualiste à son goût, le PSG a minimisé le début de brouille entre ses deux joueurs. À Paris, leur relation est, dit-on, au beau fixe avant le match capital face à Manchester City.

C'est une scène banale, comme il y en a chaque week-end. Ailleurs, elle serait anecdotique. Sauf que lorsque ça arrive au PSG, cela prend des proportions souvent excessives. Encore plus quand il s'agit de Kylian Mbappé. Capté par les caméras de Canal+, lors du succès contre Montpellier (2-0), samedi 25 septembre, son coup de sang a fait du bruit. Du banc de touche, le champion du monde a perdu ses nerfs, mécontent de l'individualisme de Neymar. "Il ne me fait pas la passe", a-t-il fait remarquer, frustré, à Idrissa Gueye, assis à côté de lui. Un reproche adressé au Brésilien, estimant avoir été ignoré à plusieurs reprises. 

Suffisant, pour certains observateurs, pour remettre en question leur complicité fraternelle. Très proches depuis leur arrivée à Paris à l'été 2017, les deux joueurs se seraient éloignés en dehors des terrains. Plusieurs raisons ont été avancées par le quotidien L'Équipe : les envies de départ de Mbappé, que "Ney" n'aurait pas compris et un vestiaire plus que jamais à influence sud-américaine, avec en point d'orgue l'arrivée de Messi cet été. Un éloignement qui se traduit aussi en chiffres dans le jeu. Jusqu'à présent, les deux "frères" ne se sont délivrés aucune passe décisive en 385 minutes partagées cette saison. 

Faut-il vraiment y voir un malaise ? Pas du tout, répond-on du côté du PSG. Depuis cet épisode, Mbappé et Neymar sont apparus tout sourire à l'entraînement, après, dit-on, avoir longuement échangé à ce sujet. Des tensions supposées que les Parisiens ont dédramatisées, à la veille du choc contre Manchester City en Ligue des champions, mardi 28 septembre (à 21h, en live commenté sur LCI.fr). 

Ils se sont parlé, j'ai discuté aussi avec eux

Mauricio Pochettino, entraîneur du PSG

"Depuis que je suis au club, si j'ai vu une relation spéciale, c'est bien celle entre Ney et Kylian, et ça n'a absolument pas changé. (...) Entre eux, ils se font des blagues, ils rigolent", a affirmé leur coéquipier Ander Herrera. "Durant les matchs, nous voulons tous donner le maximum, marquer un but ou donner une passe décisive (...) Des fois, nous nous disputons dans le vestiaire. Mais si j'ai un problème avec (Leandro) Paredes, personne ne s'en apercevra (rires). Les choses sont parfois surdimensionnées et sorties de leur contexte. Je suis ici tous les jours, je peux dire ce qui se passe vraiment. Il faut le prendre avec du recul."

Lire aussi

A-t-on surinterprété l'agacement de "Kyky", comme le suggère le milieu espagnol ? Pour Mauricio Pochettino, c'est en tout cas de l'histoire ancienne. "Ce sont des garçons extraordinaires, des compétiteurs. Ce sont des choses qui peuvent arriver sur un terrain. Cela a fait beaucoup de bruit à l'extérieur du groupe, mais en interne, ce n'était rien", a expliqué l'entraîneur parisien. "Ils se sont parlé, j'ai discuté aussi avec eux. À l'entraînement, ça rigolait entre eux. Ce sont des choses qui arrivent parfois. Il y a plus de bruit que la réalité. C'est une chose complétement maîtrisée." À Mbappé et Neymar de le prouver sur le terrain.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info