Nantes, Toulouse, Marseille… Les déplacements de supporters interdits pour 4 matchs de Ligue 1 et de Coupe ce week-end

Publié le 8 décembre 2023 à 12h50, mis à jour le 8 décembre 2023 à 22h07

Source : JT 13h Semaine

Après la mort d'un fan du FC Nantes, les autorités avaient décidé d'interdire les déplacements de supporters lors des matchs à risque jusqu'au 18 décembre.
Finalement, seules quatre rencontres sont concernées ce week-end.
La Coupe de France est elle aussi touchée.

L'interdiction de déplacement des supporters décidée pour huit rencontres de football prévues ce week-end en France a été levée pour quatre d'entre elles par le Conseil d'État, a annoncé vendredi 8 décembre au soir la plus haute juridiction administrative, saisie par l'Association nationale des supporters (ANS).

Après la mort d'un supporter du FC Nantes début décembre en marge de la réception de Nice en Ligue 1, qui s'est ajoutée à de nombreuses violences depuis le début de la saison, les autorités avaient décidé d'agir. Conformément au souhait exprimé par la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra, les déplacements de supporters visiteurs avaient être interdits lors des matchs à risque jusqu'au 18 décembre.

Dans un arrêté publié au Journal officiel, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait interdit le déplacement de supporters pour cinq matches de la 15ᵉ journée de Ligue 1 et trois matches du 8ᵉ tour de Coupe de France prévus jusqu'à dimanche. Selon cet arrêté, ces rencontres présentent un "risque réel et sérieux d'affrontements entre supporters", dans un contexte "d'exacerbation des violences de plus en plus graves observées depuis le début de la saison sportive de football".

Quatre interdictions contestées en justice

L'Association nationale des supporters avait saisi le Conseil d'Etat pour faire lever les arrêtés ministériel et préfectoraux applicables à quatre de ces rencontres : Montpellier-Lens (dont le coup d'envoi sera donné ce vendredi à 21h00) et Nice-Reims (dimanche 13h00) en Ligue 1, et Angoulême-Bordeaux (samedi 14h00) et Saint-Méziery-Auxerre (samedi 17h00 à Troyes) pour le compte du 8e tour de la Coupe de France.  Finalement, "le Conseil d'État a suivi nos demandes. Les supporters lensois peuvent se rendre à Montpellier. Les supporters rémois peuvent se rendre à Nice. Les supporters auxerrois peuvent se rendre à Troyes. Les supporters bordelais peuvent se rendre à Angoulême", a écrit l'ANS sur son compte X.

L'ANS avait décidé en revanche de ne pas contester les interdictions de déplacement de supporters frappant les matches PSG-Nantes (samedi 21h00), Lyon-Toulouse (dimanche 17h05) et Lorient-Marseille (dimanche à 20h45) dans le cadre de la 15e journée de L1 et Saint-Etienne-Nîmes (samedi 15h00) en Coupe du France.

Mercredi 6 décembre, les supporters lyonnais n'avaient pas non plus pu se rendre à Marseille, à l'occasion du match reporté suite au caillassage du bus de l'OL ayant entraîné la grave blessure de son ex-entraîneur, Fabio Grosso, fin octobre.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info