PSG : et si Luis Enrique placardisait Kylian Mbappé ?

Publié le 2 mars 2024 à 15h38

Source : JT 13h Semaine

Pour la deuxième fois en deux matchs, Kylian Mbappé a été sorti en cours de jeu par Luis Enrique.
La star du PSG a été remplacée à la mi-temps lors du match nul à Monaco (0-0), vendredi 1er mars.
Une péripétie loin d'être anodine, alors que se profile le huitième de finale retour de Ligue des champions face à la Real Sociedad, mardi 5 mars.

Décidément, le PSG a le don de se compliquer la vie. C'est à se demander s'il ne le fait pas exprès. À quatre jours du huitième de finale retour de Ligue des champions contre la Real Sociedad, qu'il a dominée à l'aller (2-0), le club parisien a trouvé le moyen de se mettre tout seul dans la panade. Le cas Kylian Mbappé suscite de vives interrogations. Alors qu'il a annoncé mi-février son départ au président Nasser Al-Khelaïfi au terme de son contrat, qui arrive à échéance le 30 juin, le capitaine de l'équipe de France vit depuis ce qui s'apparente à un déclassement. 

Placé sur le banc à Nantes, où il est entré en jeu et a marqué sur penalty (2-0), puis sorti à l'heure de jeu contre Rennes (1-1), le natif de Bondy - annoncé en partance au Real Madrid - a cette fois été remplacé à la mi-temps lors du nul concédé à Monaco (0-0), vendredi 1er mars. Une sortie qui en a surpris plus d'un. Si on a d'abord cru à une blessure, après qu'il a reçu un coup au niveau du tibia droit en première période, cette supposition a rapidement été écartée au retour des vestiaires, lorsqu'il est réapparu, souriant et le téléphone collé à l'oreille, dans les travées du Stade Louis-II.

Au moment même où le match reprenait, le champion du monde 2018 s'est offert un demi-tour d'honneur. Une déambulation aux allures de parade durant laquelle il est parti saluer le kop parisien. Casquette visée sur la tête et survêtement du club parisien sur le dos, l'ancien Monégasque s'est ensuite arrêté au gré des demandes du public pour prendre quelques selfies. Après quelques minutes, il a fini par aller s'installer non pas sur le banc, mais dans les gradins, aux côtés de sa mère, Fayza Lamari.

Une scène stupéfiante qui s'est poursuivie au coup de sifflet final, lorsqu'il est redescendu sur la pelouse. Ne laissant rien paraître, il a enchaîné les accolades avant de courir, sans la moindre gêne, vers le parcage des supporters parisiens pour les remercier d'être venus soutenir le PSG en Principauté. 

Le sortir, c'est 100% la décision de l'entraîneur
Luis Enrique, entraîneur du PSG

Mais si tout allait bien, pourquoi a-t-il été mis au frais après la pause ? "C'est 100% la décision de l'entraîneur", a assuré Luis Enrique en conférence de presse. Et de justifier : "Tôt ou tard, il faut s'habituer à jouer sans Kylian, je prends cette décision pour le bien de l'équipe." Un argument déjà avancé après le nul arraché contre Rennes, le week-end précédent. 

"Je ne vais pas rentrer dans ce jeu-là, pour moi, il n'y a aucun problème, c'est la manière dont je veux gérer les choses", a-t-il insisté face aux journalistes. "Je suis dans le foot depuis assez longtemps pour savoir que tout est important", dans les décisions "parfois j'ai bon, parfois j'ai faux", mais "je ne veux pas avoir de polémique, c'est ma décision" de le sortir, avait-il dit quelques instants plus tôt sur Prime Video.

Le point de rupture atteint ?

Contacté par France Bleu, l'entourage de Kylian Mbappé a réfuté toute "polémique", affirmant que "le joueur est concentré sur le match de mardi en Ligue des champions" contre la Real Sociedad (à suivre en live commenté sur TF1info). Sa présence en tribunes et non sur le banc parisien, qui a tant fait réagir sur les réseaux sociaux, ne serait pas de son fait. Il semblerait qu'il y a été conduit spontanément par un dirigeant du PSG, qui l'a invité à s'asseoir avec la délégation francilienne. 

Malgré cette volonté d'apaisement, ce qui se trame au PSG a de quoi laisser perplexe, voire incrédule. Comme le révèle le statisticien Opta, ce n'est que la première fois depuis octobre 2022 que le meilleur buteur parisien de l'histoire est remplacé lors de deux rencontres d'affilée. 

Les multiples signaux envoyés par Luis Enrique semblent aller dans le sens d'une rupture. Après avoir défendu la semaine passée l'idée que l'équipe serait "bien meilleure" la saison prochaine, sans Kylian Mbappé donc, l'entraîneur espagnol s'est réjoui d'avoir été "plus fort" en deuxième période contre Monaco. Là aussi sans "Kyks". À quatre mois de son départ programmé, le point de rupture n'a jamais été si proche. Au point de se demander s'il sera bien dans le onze titulaire à San Sebastián. On vient presque à en douter.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info