"On doit respecter la santé des joueurs" : Mbappé fermement opposé à une Coupe du monde tous les deux ans

M.G
Publié le 28 décembre 2021 à 13h31
Kylian Mbappé, récompensé du trophée de joueur de l'année aux Globe Soccer Awards

Kylian Mbappé, récompensé du trophée de joueur de l'année aux Globe Soccer Awards

Source : ELMER MAGALLANES / DUBAI GLOBE SOCCER AWARDS / AFP

CONTROVERSE - Interrogé en marge d'une cérémonie de remise de prix lundi à Dubaï, l'attaquant tricolore s'est élevé contre la mise en place d'une Coupe du monde tous les deux ans. Outre l'aspect physique, le prodige du PSG redoute une normalisation de la compétition.

Un obstacle de plus sur la route de la FIFA. Désireuse de réduire le délai entre deux coupes du monde de quatre à deux ans, l'instance doit faire face à une opposition de plus en plus pressante. Lundi, Kylian Mbappé s'est, à son tour, élevé contre un tel changement en marge des Globe Soccer Awards, où il s'est vu remettre le trophée de joueur de l'année. "On joue déjà 60 matches par an. L'Euro, la Coupe du monde, la Ligue des nations... Nous aimons jouer mais c'est trop. On doit pouvoir récupérer, faire des pauses. Si les gens veulent de la qualité, de l'émotion, des beaux matches, on doit respecter la santé des joueurs", a estimé l'attaquant des Bleus. 

Un Mondial biennal "rendrait cette compétition normale"

Au-delà de l'aspect physique, c'est aussi une question de symbole pour la star du PSG. "La Coupe du monde est un événement spécial car elle a lieu tous les quatre ans. La jouer tous les deux ans rendrait cette compétition normale, ce qui ne doit pas être le cas", a martelé le joueur formé à l'AS Monaco. "C'est quelque chose d'incroyable. C'est un événement que vous n'allez peut-être jouer qu'une fois dans votre vie", a-t-il ajouté, appelant à ne pas désacraliser l'événement. 

Lui-aussi présent lors de la cérémonie, Robert Lewandowski, deuxième du dernier ballon d'or, s'est lui aussi opposé à un mondial biennal. "Si vous voulez donner quelque chose de différent aux supporteurs, il faut faire une pause", argue-t-il. "Si nous voulons jouer une Coupe du monde tous les deux ans le niveau va baisser. C'est impossible pour le corps et l'esprit d'être performant au même niveau", souligne le Polonais. 

Lire aussi

Portée depuis de longs mois par la FIFA, et son président Gianni Infantino, l'idée d'un Mondial tous les deux ans prend donc du plomb dans l'aile. Ces dernières semaines, plusieurs fédérations et clubs avaient déjà manifesté leurs désaccords. Pourtant, l'instance internationale entend tenir bon, les enjeux financiers étant considérables. En effet, si ce projet venait à se concrétiser, la FIFA empocherait plus de 3,9 milliards d’euros supplémentaires. Une manne considérable que Gianni Infantino entend redistribuer aux associations membres via un fonds de solidarité. 


M.G

Tout
TF1 Info