Cristiano Ronaldo a choisi l'Arabie saoudite pour la suite de sa carrière, en échange d'un véritable pont d'or.
Problème, le quintuple Ballon d'Or ne peut pas, pour l'instant, être aligné par son nouveau club d'Al-Nassr.
Ce contretemps serait lié au dépassement du quota de joueurs étrangers par la formation de Riyad.

Un grain de sable susceptible de faire dérailler la mécanique huilée de l'arrivée de Cristiano Ronaldo en Arabie Saoudite ? Débarqué en grande pompe au Moyen-Orient, avec à la clé une présentation digne d'une rockstar, l'ancien joueur du Real Madrid attend désormais de faire ses premiers pas avec sa nouvelle formation, sur une terre où il est adulé. 

Trop de joueurs étrangers

Malheureusement, un détail administratif retarde son arrivée sur les terrains. Le Portugais, dont le contrat mirifique qu'il a signé jusqu'en 2025 est estimé à 200 millions d'euros annuels (revenus publicitaires compris), ne devrait ainsi pas participer à la rencontre contre Al Ta'ee initialement prévu jeudi 5 janvier, et reporté à vendredi. En cause, une inéligibilité au regard des règles du championnat local. "Al Nassr ne l'a pas encore enregistré car il n'y a pas de place vacante pour un joueur étranger", a déclaré à l'AFP un responsable du club, sous couvert d'anonymat. "Un joueur étranger doit partir pour que Ronaldo puisse être enregistré. Soit à travers un transfert, soit une résiliation de contrat par consentement mutuel", ajoute cette même source. 

L'attaquant de 37 ans est le neuvième joueur étranger à rejoindre les rangs du club de Riyad, dépassant le maximum de huit autorisés par la fédération saoudienne de football. Parmi les noms connus du grand public figurent David Ospina - le gardien de but colombien -, Luiz Gustavo et Alvaro Gonzalez - deux joueurs passés par l'Olympique de Marseille -, l'ancien Rémois Ghislain Conan - qui évolue au poste de latéral - ou encore l'attaquant camerounais Vincent Aboubakar

Mais c'est, selon la presse locale, le milieu de terrain ouzbek Jalaluddin Masharipov, qui serait le plus proche de céder sa place à CR7. "Des négociations sont en cours sur la vente de l'un des joueurs, mais elles ne sont pas encore entrées dans la phase finale", a indiqué à l'AFP un autre responsable du club.

Une fois cet obstacle passé, tout ne sera néanmoins pas résolu. Le quintuple vainqueur de la Ligue des champions, et meilleur réalisateur de l'histoire de la compétition, reste sous le coup d'une suspension. La FA avait suspendu deux matchs l'homme aux cinq Ballons d'Or après qu'il eut fait tomber le téléphone portable d'un jeune fan à l'issue d'une défaite contre Everton, en novembre dernier. Cette sanction, décidée par la commission de discipline de la Fédération anglaise, s'appliquera au nouveau club et au championnat, quel que soit le pays Ronaldo, avait précisé la FA.

Les responsables d'Al-Nassr, eux, n'ont pas voulu s'exprimer à ce sujet. 


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info