Cristiano Ronaldo écarté par Manchester United : bientôt le clap de fin ?

Publié le 20 octobre 2022 à 21h03
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Manchester United a sanctionné Cristiano Ronaldo, après son coup de sang lors de la victoire contre Tottenham (2-0), mercredi 19 octobre.
Le Portugais, mécontent de ne pas être entré en jeu, a quitté la pelouse et même l'enceinte d'Old Trafford avant le coup de sifflet final.
Pour ce geste d'humeur, il a été écarté du groupe professionnel pour le choc à venir contre Chelsea, samedi 22 octobre (18h30).

Ça sent la fin. Et sans doute pas celle qu'il espérait. Revenu en héros à Manchester United à l'été 2021, Cristiano Ronaldo voit le conte de fée tourner au cauchemar. Et son dernier "caprice" en date ne fait qu'envenimer une situation devenue intenable. De nouveau laissé sur la touche lors de la victoire face à Tottenham (2-0), mercredi 19 octobre, le Portugais a quitté, rouge de colère, le banc des remplaçants, et même Old Trafford selon The Athletic, avant la fin du match, sans attendre ses coéquipiers. Une attitude "inexcusable" et "égoïste", épinglée virulemment par la presse britannique, scandalisée par son comportement.

Un état d'âme que les Red Devils n'ont pas laissé passer. En accord avec leur entraîneur Erik ten Hag, les dirigeants mancuniens ont sévi en prenant la décision d'écarter "CR7" du groupe professionnel. "Cristiano ne fera pas partie de l'équipe de Manchester United pour le match de samedi (22 octobre à 18h30, ndlr) contre Chelsea. Le reste de l'équipe est entièrement concentré sur la préparation de ce match", ont-ils communiqué, agacés semble-t-il par les gestes d'humeur à répétition du quintuple Ballon d'Or. Fin juillet, lors de la pré-saison, il avait déjà quitté Old Trafford avant la fin de la dernière rencontre amicale contre le Rayo Vallecano (1-1).

Car ce n'est un secret pour personne : le joueur de 37 ans voulait quitter Manchester cet été. Or, il n'a trouvé aucun point de chute, malgré l'insistance de son agent Jorge Mendes, qui a poussé pour le placer chez plusieurs cadors européens. Contraint de traîner son spleen à Old Trafford, le natif de Funchal doit se contenter d'un temps de jeu famélique (691 minutes) depuis le début de la saison. Au point de ne devenir qu'un simple remplaçant aux yeux de son coach Erik ten Hag, avec qui la relation n'a fait que se rafraîchir au fil des incompréhensions. Ce malaise latent se ressent aussi en termes de statistiques, bien en-deçà de ses standards habituels (2 buts et une passe décisive en 12 matchs, toutes compétitions confondues).

Hors de lui, mécontent, "CR7" n'hésite plus à sortir de ses gonds, comme lors de son remplacement face à Newcastle (0-0), le week-end dernier. Avec le nouvel épisode face aux Spurs, le point de non-retour a peut-être été atteint. Sans doute a-t-il perçu le choix de ne pas le faire entrer en jeu comme un manque de respect. Une humiliation. Celle de trop ?

Lire aussi

Ça en a tout l'air. Preuve en est : avant même sa mise à l'écart de l'effectif mancunien, sa sœur Elma Aveiro s'en était prise ouvertement à Erik ten Hag, dont elle jugeait, il y a quelques jours, le possible départ en janvier comme trop tardif. "Le retour de bâton existe. Ne fais pas ce que tu ne veux pas qu'on te fasse. Dieu ne dort pas", a-t-elle lâché sur les réseaux sociaux.

En l'état, tout porte donc à croire que le divorce est inéluctable entre Cristiano Ronaldo et Manchester United. Il se dit même en coulisses qu'ils ne passeront pas l'hiver ensemble. En attendant, The Athletic assure que le Portugais va s'entraîner seul dans son coin, sans savoir quand il réintégrera le groupe professionnel. Ça ressemble bien à la fin d'une histoire...


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info