Ça a chauffé dans le vestiaire du PSG, lors de la défaite à Monaco (3-1), samedi 11 février, à trois jours du choc européen face au Bayern Munich.
À la veille du huitième de finale aller de Ligue des champions, Neymar a reconnu s'être pris le bec avec le conseiller sportif du club parisien.
La star de la "Seleção" a regretté les fuites dans la presse.

Il y a bel et bien eu une explication dans le vestiaire du PSG. Comme révélé par L'Équipe, le ton est monté entre Luis Campos, Neymar et Marquinhos, dans les travées du Louis-II, samedi 11 février, lors de la défaite indigente du club parisien contre Monaco (3-1). Contrarié par le "manque d'agressivité" de ses joueurs, déplorant des attitudes "presque indignes", le conseiller sportif leur a passé un savon. Une colère noire que le numéro 10 et son capitaine n'ont pas apprécié, au point de s'opposer, en portugais, à leur dirigeant. Un échange musclé que "Ney" a lui-même confirmé devant la presse, lundi 13 février, à la veille du huitième de finale aller de Ligue des champions contre le Bayern Munich (à 21h, en live commenté sur TF1info).

"Oui, il y a eu une petite discussion, un petit échange", a reconnu l'attaquant auriverde. "Nous n'étions pas d'accord, mais cela arrive. Ça nous arrive tous les jours. Même avec ma copine, on se dispute parfois et on continue ensemble. Les discussions font partie du football. Le football, ce n'est pas que l'amour, ce n'est pas que l'amitié. Il y a le respect des deux côtés, mais des fois vous n'êtes pas d'accord et il y a des discussions pour améliorer notre environnement et nous améliorer en match."

Neymar agacé par les fuites dans la presse

"Nos derniers matchs n'étaient pas bons, on n'est pas habitué à perdre", a poursuivi Neymar, alors que le club de la capitale traverse une crise de résultats en ce début d'année 2023, avec quatre revers à Lens (3-1), Rennes (1-0), Marseille (2-1) et Monaco (3-1) en à peine un mois et demi. "Quand on perd, il y a des discussions. Ces discussions sont légitimes, ça fait partie du processus. Je pense que ça nous aide, on clarifie la mentalité de chacun, savoir ce que les collègues pensent, c'est important."

S'il a dédramatisé la brouille, Neymar s'est toutefois agacé des fuites dans la presse. Qui plus est avant ce rendez-vous capital. Pour lui, les mots échangés avec Luis Campos n'auraient pas dû sortir du vestiaire. "C'est ma sixième saison ici. Ce n'est pas la première fois que des fuites arrivent dans des moments clés de la saison. Il y en a tout le temps", a-t-il déploré. 

"Franchement, je ne sais pas quoi faire par rapport à ça. Je n'en suis pas responsable. (...) Ce n'est pas normal que tout ce qui arrive dans le vestiaire sorte dans la presse, on doit essayer de chercher ce qui se passe. C'est très triste parce qu'il y a des sujets qui peuvent rester entre nous", a-t-il martelé, visiblement énervé et peiné. "Nous devons marcher ensemble. Quand des infos sortent comme ça, nous sommes fâchés, mais c'est compliqué de découvrir d'où vient la fuite. Je vous garantis que beaucoup d'informations sont fausses, même si certaines sont vraies".


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info