Football : une Ligue 1 à 18 clubs à partir de la saison 2023-2024

Maxence GEVIN
Publié le 3 juin 2021 à 15h19
Football : une Ligue 1 à 18 clubs à partir de la saison 2023-2024

Source : Sylvain THOMAS / AFP

BOULEVERSEMENT - Dans les tuyaux depuis de longues semaines, la réduction du nombre de clubs dans l'élite du football français a été adoptée ce jeudi lors de l'assemblée générale de la LFP.

Ça y est, c'est acté ! Largement discuté en coulisses depuis plusieurs semaines, le principe d'une Ligue 1 à 18 clubs a été approuvé ce jeudi lors de l'assemblée générale de la LFP. Ce changement aurait été plébiscité par l'ensemble des acteurs du football français et reçu 97,28 % des votes. Seul le FC Metz se serait opposé au passage de 20 à 18 clubs dans l'élite en 2023-2024. Le championnat de Ligue 2 conservera, lui, son format actuel à 20 clubs. 

Avec cette décision, c'est tout le football hexagonal qui va changer de visage. Il va rejoindre le modèle de la Bundesliga allemande, qui compte 18 équipes. Pour effectuer la transition, quatre descentes en Ligue 2 auront lieu à l'issue de la saison 2022-2023. Dans le même temps, seuls deux clubs pourront remonter dans l'Élite.

Certains présidents défendaient une refonte du football professionnel français dès la saison 2022-2023. Devant le scepticisme de nombre de leurs homologues, l'échéance a finalement été repoussée d'une année supplémentaire. Un compromis susceptible de rassurer et réduire l’anxiété au sein des clubs. 

Faire face à la crise économique

Selon la LFP, ce projet est d'abord et avant tout pragmatique. Il s'agit, pour l'essentiel, de s'aligner sur la réforme à venir de la Ligue des champions qui générera un nombre plus important de rencontres à partir de l'exercice 2024-2025. D'où la nécessité de réduire la voilure côté football français pour ménager des joueurs déjà très sollicités. 

Néanmoins, il faut aussi (et surtout) regarder du côté du facteur économique pour trouver une explication à cette réorganisation. Ce passage à une Ligue 1 à 18 clubs ressemble à un début de solution pour combler le manque à gagner considérable généré par la crise du Covid-19. Entre baisse drastique des droits télé et la fonte des revenus liés au sponsoring et à la billetterie, ce ne sont pas moins d'1,3 milliard de pertes qui ont été enregistrées. À ce titre, le passage d'une élite de 20 à 18 clubs doit permettre de partager le gâteau des droits TV de Ligue 1 au sein d'un nombre plus réduit de clubs. 

Lire aussi

Enfin, un championnat plus réduit pourrait être garant de davantage d'homogénéité. Entre 1997 et 2002, la Division 1 comprenait déjà 18 formations. En cinq ans, ce sont autant de champions de France différents qui ont été sacrés : le RC Lens (1997-1998), les Girondins de Bordeaux (1998-1999), l’AS Monaco (1999-2000), le FC Nantes (2000-2001) et l’Olympique Lyonnais (2001-2002).


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info