Zinédine Zidane fête ses 50 ans : retour sur les moments marquants de sa carrière

M.C avec l'AFP
Publié le 23 juin 2022 à 6h20
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Ce jeudi 23 avril, Zinédine Zidane fête ses 50 ans.
Champion du monde en 1998, il est l'un des plus grands joueurs de l'histoire du football.
Retour sur tous les plus grands moments de "Zizou".

50 ans, ça se fête. Idole française depuis des décennies, Zinédine Zidane célèbre son anniversaire ce jeudi 23 juin 2022. Membre emblématique de l'équipe de France, il a construit son personnage de légende grâce à une carrière iconique et des débuts d'entraîneur fracassants au sein du club du Real Madrid. Retour sur son parcours, qui restera à jamais gravé dans la mémoire des Français. 

Un début de carrière admirable

Retour en 1994 et plus précisément le 17 août. C'est à cette date que Zinédine Zidane a fait ses grands débuts au sein de l'équipe de France. Et pourtant, Zidane n'aurait jamais dû jouer ce match. Mais après le forfait du Monégasque Youri Djorkaeff, sur blessure, Aimé Jacquet doit finalement appeler un joueur en renfort. Menée 2 à 0 contre la République Tchèque, les Bleus réussissent à égaliser, avec deux buts en deux minutes signés Zidane (85e, 87e). Et c'est à ce moment-là que le joueur commence à écrire son histoire. 

GERARD JULIEN / AFP

Les Girondins de Bordeaux au plus haut

En 1996, Zinédine Zidane pouvait compter sur ses coéquipiers, présents avec lui au sein du club des Girondins de Bordeaux : Christophe Dugarry, Bixente Lizarazu et le Néerlandais Richard Witschge. On retiendra son but mémorable de 45 mètres contre le Betis Séville en huitième de finale, qui leur aura permis de filer tout droit en finale de la Coupe de l'UEFA. Finalement suspendu au match aller, Zidane voit la défaite des siens 2-0 à Munich et reste impuissant lors du match retour (1-3). 

La légende est née

Comment est-il possible de parler de Zinédine Zidane sans évoquer le Mondial de 1998 ? En France, le 12 juillet de cette même année, le joueur fait exploser de joie tout un peuple en finale contre le Brésil. Avec deux buts de la tête sur corner, Zizou a fait trembler les filets brésiliens, avant qu'Emmanuel Petit en rajoute une couche : score final, 3-0 pour les Bleus. Cette année-là, il remporte le Ballon d'or et l'inscription "Zidane Président" est affichée sur l'Arc de Triomphe, à Paris.

Zinédine Zidane le 12 juillet 1998, lors du match France-Brésil. - Gabriel BOUYS / AFP

Nouveau sacre pour Zidane

Zinédine Zidane était sur une très belle lancée depuis la victoire en Coupe du monde 1998. Souvenez-vous de son sublime coup franc direct contre l'Espagne (2-1) lors de l'Euro 2000. Sans oublier, bien évidemment, sa demi-finale contre le Portugal. Jour où il a réussi à conclure ce match tendu avec le penalty de la victoire (2-1 a.p., but en or). En cause ? La main d'Abel Xavier.

OLIVIER MORIN / AFP

L'arrivée au Real Madrid

La reprise de volée de Zinédine Zidane, personne ne risque de l'oublier. En 2002, alors que le Français vient de débarquer au Real Madrid, l'équipe des Merengues s'impose 2-1 contre le Bayer Leverkusen en finale. Comme à son habitude, Zidane inscrit le but de la victoire d'une reprise de volée splendide du pied gauche à l'entrée de la surface. Ce but est aujourd'hui considéré comme l'un des plus beaux de la compétition, mais aussi de la carrière du joueur. 

Son transfert, de la Juventus de Turin au Real Madrid, a donc rapidement été concluant grâce à cette victoire. Le montant ? 75 millions d'euros, le plus cher de l'histoire du football à l'époque. Il constitue par la suite l'équipe des "Galactiques" du Real Madrid, aux côtés de Roberto Carlos, Ronaldo, Luis Figo, Raul et David Beckham.

Adrian DENNIS / AFP

Le célèbre "coup de boule"

Revenu en équipe de France après une pause d'un an entre 2004 et 2005, Zinédine Zidane porte les Bleus jusqu'en finale de la Coupe du monde 2006, en Allemagne, après un mondial d'anthologie. Mais en finale contre l'Italie, il s'illustre une nouvelle fois, trompant Gianluigi Buffon sur penalty d'une panenka. Alors que l'équipe de France est poussée en prolongation, Zidane est expulsé après un coup de boule sur le défenseur adverse, Marco Materazzi. C'est à la suite de ce mondial perdu aux tirs aux buts que le joueur quittera définitivement l'équipe de France. En revanche, cet incident ne l'a pas empêché de conserver son titre de meilleur joueur de la Coupe du monde 2006. 

JOHN MACDOUGALL / AFP

Une carrière d'entraîneur déjà exceptionnelle

Après avoir occupé successivement au Real les postes de conseiller du président Florentino Perez, d'assistant de l'entraîneur Carlo Ancelotti puis d'entraîneur de l'équipe réserve, Zidane est nommé entraîneur principal en janvier 2016, en pleine saison catastrophe. Si ce choix était risqué, il a su remettre les choses en place. Le club madrilène a finalement remporté trois Ligues des champions consécutives (2016, 2017, 2018) après son arrivée. Après avoir quitté le club une première fois en 2018, il revient une saison plus tard pour un contrat de deux ans, un second passage marqué par un autre titre en Liga en 2020. Chapeau l'artiste !

SERGIO CAMACHO / AFP

Zidane de retour en équipe de France ?

Et maintenant ? Zinédine Zidane en tant qu'entraîneur du Paris-Saint Germain, ce ne sera pas pour tout de suite, malgré les nombreuses rumeurs qui ont vu le jour ces dernières semaines. En revanche, il est le candidat idéal pour devenir, un jour, le sélectionneur de l'équipe de France et succéder à Didier Deschamps dont le contrat devrait s'achever après la Coupe du monde 202, au Qatar. 


M.C avec l'AFP

Tout
TF1 Info