Ukraine : une guerre partie pour durer

Guerre en Ukraine : le gymnaste russe avec un "Z" sur le podium suspendu un an

Yohan ROBLIN
Publié le 18 mai 2022 à 14h00, mis à jour le 18 mai 2022 à 14h57
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le gymnaste russe, Ivan Kuliak, a été sanctionné par la Fédération internationale de gymnastique (FIG).
Il a écopé d'une suspension d'un an de toute compétition, mardi 17 mai, pour son soutien à l'invasion russe.
Le 5 mars dernier, il avait abordé sur sa tunique la lettre "Z", symbole de la propagande du Kremlin.

Il s'était affiché, fièrement, avec un "Z" sur son torse. Le 5 mars dernier, lors d'une étape de la Coupe du monde de gymnastique artistique, organisée à Doha, au Qatar, le gymnaste russe, Ivan Kuliak, avait manifesté, de manière ostentatoire, son soutien à l'invasion russe en Ukraine. Troisième de l'épreuve de barres parallèles, il s'était présenté sur le podium, au côté de l'Ukrainien, Illia Kovtun, avec un maillot, siglé de la lettre latine et non cyrillique, emblème d'un patriotisme russe exacerbé.

Cette marque d'allégeance au Kremlin, exhibé sur des chars et des véhicules militaires russes, entrés sur le territoire ukrainien, n'est pas restée impunie. La Fédération internationale de gymnastique (FIG), qui avait saisi Commission de discipline de la Gymnastics Ethics Foundation (GEF), a eu la main lourde. L'instance disciplinaire a infligé, mardi 17 mai, une suspension d'un an de toute compétition à l'athlète russe, âgé de 20 ans, pour avoir "enfreint les statuts de la FIG, le code de discipline de la FIG, le code d'éthique de la FIG, le code de conduite de la FIG et le règlement technique de la FIG".

Disqualifié, il devra rendre sa médaille

"M. Kuliak n'est pas autorisé à participer à quelque compétition que ce soit organisée sous l'égide de la FIG ou d'un de ses membres affiliés pendant un an à compter de la date de la décision", a annoncé l'autorité internationale dans un communiqué. "Si les mesures de protection empêchant les athlètes russes de concourir sont toujours en place le 17 mai 2023, l'interdiction sera maintenue et expirera six mois après la levée desdites mesures" bannissant les Russes et Biélorusses de tout concours.

Outre cette suspension d'un an, le gymnaste russe va devoir restituer sa médaille de bronze et la somme d'argent (environ 500 euros) affiliée, après avoir été disqualifié de l'étape de Coupe du monde au Qatar. "M. Kuliak a le droit de faire appel de cette décision auprès du tribunal d'appel du FEM dans les 21 jours suivant la réception de la notification de la décision", est-il précisé.

Sur sa messagerie Telegram, Ivan Kuliak avait assumé d'arborer le "Z", un insigne décliné en plusieurs messages par le pouvoir russe : "Za Pobedu" ("Pour la victoire"), "Za Mir" ("Pour la paix"), "Za Pravdu" ("Pour la vérité"), "Za Rossiïou" ("Pour la Russie"). 

"On nous a dit de recouvrir notre drapeau, ce que j'ai fait. Ils avaient déjà banni tout ce qui était possible. J'ai juste voulu montrer d'où je suis, c'est tout. Je n'ai jamais eu peur des conséquences et je ne veux de mal à personne. Je l’ai vu porté par nos militaires et j'ai regardé ce que voulait dire le symbole. Je voulais montrer ma position. En tant qu'athlète, je me battrai toujours pour la victoire et je jouerai pour la paix", avait expliqué l'ex-champion junior russe, affirmant que si c'était à refaire, il ferait "la même chose".


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info