Chaos au Stade de France : après le fiasco, le temps des explications... et des enquêtes

Fiasco du Stade de France : le président de Liverpool exige des excuses du gouvernement

Idèr Nabili
Publié le 31 mai 2022 à 19h15
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les autorités françaises rejettent toujours les responsabilités du fiasco du Stade de France aux fans britanniques.
Ce mardi, le président de Liverpool, qui dément cette version, a réclamé des excuses au gouvernement français.

Trois jours après les incidents du Stade de France en marge de la finale de la Ligue des champions, les versions diffèrent toujours. Les autorités françaises assurent que le fiasco a été provoqué par "30 à 40.000" supporters de Liverpool sans billet ou munis de faux, tandis que les Britanniques rejettent la faute sur l'organisation et les forces de l'ordre. Et prennent mal les accusations du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, et de la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera.

Ce mardi, le président du club de football de Liverpool, Tom Werner, a réclamé des excuses au gouvernement français. Dans une lettre adressée à la ministre des Sports, publiée par le quotidien Echo de Liverpool et relayée par l'AFP, Tom Werner a fait part de son "incrédulité totale" quant au fait que la ministre Oudéa-Castera puisse faire "une série de déclarations non prouvées sur un sujet d'une telle importance", avant même la tenue d'une enquête indépendante.

Liverpool dénonce "une stratégie cherchant à attribuer le blâme aux autres"

"Vos commentaires sont irresponsables, peu professionnels et totalement irrespectueux des milliers de fans blessés physiquement et émotionnellement", a-t-il ajouté, assurant avoir reçu de très nombreux messages de supporters "morts de peur", et dénonçant "une stratégie cherchant à attribuer le blâme aux autres par le biais d'une conférence de presse""Au nom de tous les fans qui ont vécu ce cauchemar, je demande des excuses de votre part, et l'assurance que les autorités françaises et l'UEFA permettront à une enquête indépendante et transparente d'avoir lieu."

Interrogée en marge d'une visite du comité d'organisation des JO de Paris 2024, Amélie Oudéa-Castéra, a précisé à quelques journalistes qu'elle n'avait "pas reçu" la lettre. Mais, a-t-elle ajouté, "nous avons des supporters de Liverpool qui étaient tout à fait en règle et dont soit la soirée a été gâchée".

Lire aussi

"Certains n'ont pas pu assister à ce match, et nous leur devons clairement des excuses", a-t-elle admis. "C'est évidemment avec beaucoup de peine que je peux imaginer ce qu'ils ont ressenti en n'ayant pas pu avoir accès à ce match."


Idèr Nabili

Tout
TF1 Info