VIDEO - Italie-Espagne (1-1) : après une belle boulette de Buffon, la Squadra Azzurra est revenue de loin

Le Service des Sports
Publié le 6 octobre 2016 à 23h02
VIDEO - Italie-Espagne (1-1) : après une belle boulette de Buffon, la Squadra Azzurra est revenue de loin

Source : Antonio Calanni/AP/SIPA

FOOTBALL - Largement dominatrice, l’Espagne n’a pu faire mieux qu’un match nul (1-1) en Italie pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018 en Russie. La Squadra Azzura a égalisé en fin de match sur un pénalty marqué par De Rossi.

Dominer n’est pas gagner. L’adage sera longtemps dans les mémoires des joueurs espagnols. Pendant de très longues minutes, les hommes de Julen Lopetegui ont donné une véritable leçon aux Italiens. Une Squadra Azzura qui a longtemps plié mais n’a jamais rompu. Si en première mi-temps les hommes de Julen Lopetegui, emmenés par des magnifiques Iniesta et Silva, n’ont pas concrétisé leur nette domination par des occasions de but, ils ont réussi après le repos à trouver enfin le chemin des filets par l’intermédiaire de Vitolo, le joueur du FC Séville, qui a profité d’une mauvaise sortie et d'une belle bourde de Gianluigi Buffon.

L'Albanie première du groupe

Mais les Italiens ont eu de la ressource. Sans Marco Verratti, laissé sur le banc par Ventura, les Transalpins ont réussi à égaliser en fin de match sur un pénalty, concédé par Sergio Ramos, transformé par Daniele de Rossi. Les Italiens auraient même pu réaliser le hold up parfait à la 86e minute de jeu, mais Ciro Immobile n’a pu tromper David De Gea en croisant trop sa frappe. Un résultat inespéré pour des Italiens qui ont cependant réalisé une bien meilleure seconde période.

Pour les Espagnols, la performance très moyenne de Diego Costa sur le front de l’attaque espagnole, va encore faire débat. L’attaquant de Chelsea n’a pas réussi à confirmer ses dernières sorties. Pire, il aurait pu (dû) être exclu à deux reprises : auteur d’un coup de coude sur Leonardo Bonucci, l’ancien colchonero a seulement récolté un carton jaune. Autre point noir pour Julen Lopetegui, la blessure de Jordi Alba, sorti au milieu de la première mi-temps. Les deux équipes (quatre points) sont devancées par l’Albanie, auteur de deux victoires en deux matchs, dans le groupe G.


Le Service des Sports

Tout
TF1 Info