La flamme olympique arrivera à Marseille le 8 mai prochain, où vit Vincent Matheron.
Âgé de 25 ans, ce skateur représentera la France aux JO de Paris.
Il espère faire "rayonner" le pays grâce à ses figures originales sur la place de la Concorde.

"Plus vite, plus haut, plus fort", la devise olympique, Vincent Matheron 25 ans, l'a fait sienne. Le skateur marseillais rêve de décrocher l'or aux Jeux de Paris. L'épreuve de skateboard se déroulera dans un lieu prestigieux, bien loin de son univers habituel, la place de la Concorde. "On nous offre une belle place et j'espère qu'on pourra faire rayonner le skate, je serai fier de faire rayonner la France à Paris", clame le jeune homme.

Il n'aura qu'une minute trente pour faire ses preuves devant les juges. "C'est totalement un jugement subjectif. Il y a le critère de vitesse, d'originalité, et de difficulté du tricks", autrement dit des figures, explique le sportif, qui essaie de "trouver des lignes que personne ne fait".

Les pieds sur un skate dès ses 4 ans

Pour imaginer de nouvelles figures, Vincent se nourrit de vidéos des années 1980-1990. Il suit également les dernières tendances grâce à un JT en ligne, le Skate Line. "On a le 20h en France, en skate chaque semaine on a ça, avec toute l'actualité et les nouveautés en skate. Toutes les vidéos que je regarde ça me donne des idées de tricks à essayer pour la suite". 

Grâce à ses sponsors, Vincent parvient à vivre de son sport, mais il n'a pas d'entraîneur attitré au quotidien. Pour améliorer ses performances, il se rend deux fois par semaine aux cercles des nageurs de Marseille, non pour nager, mais pour retrouver Antoine, son préparateur physique au gymnase des athlètes. "S'il est plus explosif, plus fort ici, à chaque fois qu'il va donner une impulsion sur son skate ça va se ressentir, plus de vitesse, aller plus haut", explique le professionnel. Cela permet également de prévenir les blessures. Au cours de sa carrière, Vincent a déjà subi cinq opérations. 

Cette passion pour la glisse, Vincent l'a héritée de son père, lui même pratiquant amateur, qui lui a fait mettre les pieds sur une planche dès ses quatre ans. Son frère, Nathan, âgé de 17 ans, est lui aussi pratiquant, et déjà 5ᵉ au championnat de France de skate. L'aventure se poursuit en famille avec en ligne de mire un premier titre olympique. 


La rédaction de TF1info | Reportage : Julien Roux, David Pirès

Tout
TF1 Info