Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

JO de Tokyo : peu d'or, des matériaux recyclés… que contiennent vraiment les médailles ?

I.N.
Publié le 2 août 2021 à 11h07
Le jeu officiel de trois médailles des Jeux olympiques de Tokyo.

Le jeu officiel de trois médailles des Jeux olympiques de Tokyo.

Source : BEHROUZ MEHRI / AFP

COMPOSITION - Comme leur nom ne l'indique pas, les médailles d'or glanées par les champions olympiques à Tokyo sont composées en immense majorité… d'argent.

Les champions olympiques de Tokyo sont-ils vraiment… médaillés d'or ? Les meilleurs athlètes de la quinzaine, qui montent sur la plus haute marche du podium, peuvent se vanter d'avoir autour du cou la plus belle des breloques après cinq ans de travail acharné.

Enfin, sur le papier. Car selon le site spécialisé sur les matières chimiques, Compound Interest, les médailles d'or sont en réalité composées à 98,8%... d'argent ! L'or ne représente finalement qu'une petite couche entourant la récompense si prisée, soit 1,2% du total.

Selon la même source, seule la médaille d'argent, composée à 100% de ce métal, porte parfaitement son nom. La médaille de bronze, la plus légère (450 grammes contre plus de 550 pour les deux autres), regroupe 95% de cuivre et 5% de zinc.

Toujours selon Coumpound Interest, les médailles décernées cette année sont entièrement réalisées grâce à des matériaux recyclés. Une première. Ainsi, les plus de 5000 médailles offertes aux meilleurs athlètes de la planète proviennent essentiellement de près de 80.000 tonnes d'appareils électroniques recyclés pendant deux ans par les Japonais.

Lire aussi

Parmi eux, des téléphones portables en pagaille. Près d'une quarantaine de smartphones sont en effet nécessaires pour récupérer un gramme d'or, alors qu'une médaille en nécessite un peu plus de six. Une seconde vie olympique.


I.N.

Tout
TF1 Info