Jeux olympiques : l'équipe de France de basket privée de plusieurs cadres pour le TQO ?

Adrien Chantegrelet
Publié le 8 mai 2016 à 22h17
Jeux olympiques : l'équipe de France de basket privée de plusieurs cadres pour le TQO ?

JEUX OLYMPIQUES - L'équipe de France de basket devra probablement se passer de Nicolas Batum, Evan Fournier et Ian Mahinmi pour le tournoi de qualification olympique de juillet, en plus de Rudy Gobert qui a déjà annoncé son forfait.

C’était attendu, mais la donne se confirme au fil des semaines. Toujours pas assurée de participer aux Jeux olympiques de Rio, l’équipe de France de basket, contrainte de disputer un tournoi de qualification olympique du 4 au 10 juillet, devra certainement se passer de plusieurs éléments cet été à Manille en raison de la renégociation des contrats NBA de certains cadres. Une semaine après l’annonce du forfait de Rudy Gobert, Nicolas Batum, Evan Fournier et Ian Mahinmi devraient également faire une croix cet été sur ce TQO d’une importance capitale.

Prié de dire si les trois Français seraient absents à Manille, Bouna Ndiaye, leur agent a répondu sur France 2 : "Oui, on peut dire ça". Le Directeur technique national Patrick Beesley a affirmé que les négociations entre la Fédération française de basket-ball et les franchises de NBA se poursuivaient, sans se montrer toutefois très optimiste sur le sujet. "Il y a peut-être un petit espoir pour l'un des trois. On étudie toutes les possibilités", a-t-il dit.

Parker et Diaw normalement présents au TQO

L'annonce par le sélectionneur Vincent Collet de la composition de l'équipe de France pour le TQO, prévue cette semaine, pourrait en conséquence être repoussée à la semaine suivante, a-t-il ajouté. La France disputera un unique ticket pour Rio à cinq concurrents dont les plus dangereux seront le Canada et la Turquie. L'absence de ces trois joueurs serait un gros coup dur pour les Bleus. Batum, en particulier, est un élément clé de l'équipe et Fournier, s'il n'était pas titulaire lors du dernier Euro, est un joker de premier ordre dans le secteur offensif.

Cependant, l’équipe de France devrait pouvoir compter sur Boris Diaw et Tony Parker, deux historiques de la sélection nationale. Mais s’ils venaient à disputer les finales NBA avec les Spurs, qui se terminent en règle générale à la fin du mois de juin, la question de leur fraîcheur physique sera également un autre élément à prendre en compte pour Vincent Collet. Le casse-tête ne fait que commencer.

A LIRE AUSSI >> L'Espagne privée des Jeux olympiques de Rio ?


Adrien Chantegrelet

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info