JO 2016 : Rafael Nadal porte-drapeau de l’Espagne à Rio

Antoine Huot de Saint Albin
Publié le 27 avril 2016 à 19h31
JO 2016 : Rafael Nadal porte-drapeau de l’Espagne à Rio
L'essentiel

FIERTÉ - Rafael Nadal vit un printemps merveilleux. Après ses titres à Barcelone et Monte-Carlo, le tennisman a été désigné porte-drapeau de l’équipe d’Espagne lors des prochains Jeux olympiques de Rio (du 5 au 21 août).

"Je suis vraiment fier d’être le porte-drapeau de l’Espagne". Ce mercredi, à 100 jours du début des Jeux olympiques, Rafael Nadal a appris que le Comité olympique espagnol l’avait désigné pour être le chef de file de toute la délégation hispanique. "C'est une grande satisfaction et un grand honneur, je suis très enthousiaste, j'espère que ce seront de beaux Jeux et qu'ils se passeront bien pour toute l'équipe espagnole", a réagi, sur une vidéo publiée sur son compte Twitter le nonuple vainqueur de Roland-Garros.

"Une dette à l’égard de Nadal"

C'est un juste retour des choses pour le Majorquin. Champion olympique à Pékin en 2008, Nadal avait déjà été désigné comme porte-drapeau aux Jeux de Londres en 2012. Cependant, il avait dû renoncer en raison d'une blessure à un genou. Il avait été remplacé par le basketteur Pau Gasol, qui avait obtenu une médaille d’argent, en perdant la finale face aux Etats-Unis. A l'époque, Rafael Nadal avait évoqué son absence à Londres comme "la décision la plus difficile et probablement la plus triste" de sa carrière.

"Le sport espagnol avait une dette à l'égard de Rafael Nadal. Il nous a apporté beaucoup, beaucoup plus que des résultats", a déclaré le président du COE, Alejandro Blanco, lors d'un événement à Madrid à 100 jours des Jeux de Rio. Si en dehors des terrains, Rafa vit une situation compliquée avec une plainte déposée à l’encontre de Roselyne Bachelot, sur le court tout semble aller pour le mieux pour le neveu de Toni Nadal.

Vers un dixième Roland-Garros ?

Après une année 2015 à oublier, Nadal (N.5 mondial) semble revenir à son meilleur niveau: il vient de remporter coup sur coup les tournois sur terre battue de Monte-Carlo et de Barcelone, ce qui est de bon augure en vue de la conquête éventuelle d'un dixième trophée à Roland-Garros le mois prochain (22 mai-5 juin).

À LIRE AUSSI 
>>  Scandale Sharapova : Rafael Nadal en profite pour réaffirmer qu'il est clean >> Vainqueur à Barcelone, Rafael Nadal est "chaud patate"


Tout
TF1 Info