Les Jeux olympiques 2024 à Paris

JO 2024 : défilé sur la Seine, 600.000 spectateurs... une cérémonie d'ouverture inédite à Paris

Laetitia Asgarali Dumont
Publié le 14 décembre 2021 à 6h49, mis à jour le 14 décembre 2021 à 7h07
JT Perso

Source : TF1 Info

SANS PRÉCÉDENT - Pour les JO 2024 organisés à Paris, le comité d'organisation a dévoilé ce lundi 13 décembre un projet inédit. Une cérémonie d'ouverture en extérieur, avec 10.500 athlètes qui défileront en bateaux sur la Seine.

La "Seine Olympique", c'est le projet présenté ce lundi 13 décembre par le comité d'organisation des jeux olympiques de Paris 2024. Loin de la cérémonie d'ouverture classique entre les murs d'un stade olympique, Paris veut innover et faire vivre le sport dans la ville grâce au fleuve iconique. 

Le 26 juillet 2024, c'est tout Paris qui accueillera le lancement des JO. Pour la première fois de l'histoire des Jeux, la cérémonie "n’aura pas lieu dans un stade mais au cœur de Paris, lors d’une déambulation de 6 kilomètres sur la Seine, entre le pont d’Austerlitz et le pont d’Iéna", avec près de 160 bateaux et barges,  selon les organisateurs.

Une cérémonie multi-scènes

Autre innovation : faire défiler les athlètes au début de la cérémonie d'ouverture, et non à la fin comme à l'accoutumée. Pour les organisateurs, l'idée est de les placer au centre du dispositif. Après un parcours de 45 minutes en bateau sur la Seine, les délégations débarqueront au Trocadéro, en face de la tour Eiffel. Les sportifs suivront le protocole officiel en présence de près de 120 chefs d'États et de gouvernements dans les tribunes officiels. 

À la nuit tombée, le spectacle commencera. Différentes scènes s'animeront tout le long du fleuve. Au programme : des prouesses sportives en direct, un orchestre symphonique flottant, des jeux de sons et lumières avec des hologrammes sur des écrans d'eau, et des projections sur des monuments comme sur la Conciergerie de Paris. Enfin, plusieurs performances artistiques sont attendues comme des voltigeuses sur tissu aérien, des trapézistes circassiens suspendus à un pont, ou encore un tableau de danseurs sur les toits de Paris.

"Organiser la cérémonie la plus ouverte de toute l’histoire des Jeux"

Au moins 60.000 personnes pourront assister à cette cérémonie depuis les bords de Seine, soit dix fois plus que dans un stade classique selon les organisateurs. Sur les 6 kilomètres séparant les ponts d’Austerlitz et de Iéna, les spectateurs munis de billets pourront voir les festivités depuis les quais bas ou les quais hauts. Des loges seront installées sur des bateaux et les invités pourront suivre la cérémonie depuis les ponts parisiens qui surplombent le fleuve.

Tout le long du parcours, ce sont près de 80 écrans géants qui seront également positionnés afin de réaliser l'un des objectifs du comité Paris 2024 : "Organiser la cérémonie la plus ouverte de toute l’histoire des Jeux". Partout dans le monde, se sont près d'1 milliard de personnes qui suivront la cérémonie en direct.

L'organisation a également rappelé son travail sur la sécurité des spectateurs et des athlètes. Après de nombreuses réunions, la délégation interministérielle aux Jeux olympiques et paralympiques, le ministère de l’Intérieur, la Ville de Paris et le Comité d’organisation se sont accordés avec les préfectures de police et de région sur la "faisabilité" du projet. "Nous continuerons, dans les semaines qui viennent, à travailler avec les autorités publiques afin d’optimiser cette jauge" des 600.000 personnes attendues, assure le Comité d'organisation des Jeux Olympiques (COJO) dans un communiqué.

L'organisation ne s'est pour le moment pas prononcée sur le coût de la cérémonie, mais assure à plusieurs médias, que le budget sera respecté. La facture définitive devrait être établie fin 2022.


Laetitia Asgarali Dumont