JO 2024 : vote à mains levées ou vote électronique, seul suspense de l'attribution officielle des Jeux à Paris

Publié le 7 septembre 2017 à 19h16
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

MISE AU POINT - Le 13 septembre prochain, les membres du CIO désigneront officiellement à Lima les villes hôtes pour les JO 2024 et 2028. Le principe du vote - électronique ou à mains levées - qui permettra de valider l'accord passé entre Paris et Los Angeles, doit toutefois encore être discuté le jour même.

Les membres du Comité international olympique (CIO) éliront mercredi 13 septembre à Lima, au Pérou, par un unique vote les deux villes hôtes des jeux Olympiques 2024 et 2028. Il s'agira de valider ou non l'accord tripartite conclu fin juillet entre le CIO, Paris et Los Angeles. 

Lire aussi

En substance, la question qui sera posée à la centaine de membres devrait être à peu près celle-ci : "Approuvez vous l'accord tripartite conclu entre le CIO, Paris et Los Angeles?" Habituellement, les membres du CIO désignaient les villes lors d'un vote électronique secret. Cette fois-ci, ce mode de scrutin sera délaissé pour un vote à mains levées. C'est du moins ce qu'indique l'AFP.

Ce n'est pas encore garanti à 100%

Emmanuelle Moreau, porte-parole du CIO

Joint par LCI, le CIO a tenu à nuancer cette information. Selon l'instance, le principe du vote à mains levées n'est "pas encore acté pour le moment". "Ce sera discuté le Jour J (le 13 septembre) par les membres qui vont siéger à Lima. Ce n'est pas encore garanti à 100%, même si effectivement c'est une possibilité", nous explique Emmanuelle Moreau, porte-parole du CIO.  

Visite des installations de Paris 2024 en 3DSource : JT 20h WE

Le 11 juillet dernier, à Lausanne, le principe d'une attribution simultanée des jeux Olympiques 2024 à Paris et ceux de 2028 à Los Angeles a été acté. Face à la raréfaction des villes candidates, notamment à cause des coûts d'organisation, le CIO voulait sécuriser les deux prochaines olympiades d'été après Tokyo en 2020. Un accord tripartite entre le CIO et les deux villes hôtes avait ensuite été signé. Ce dernier sera détaillé le 13 septembre à Lima, au Pérou, avant les présentations des deux candidatures et le vote décisif au suspense relatif.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info