Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

JO de Tokyo : Steven Da Costa premier champion olympique du karaté

Yohan ROBLIN
Publié le 5 août 2021 à 14h17, mis à jour le 5 août 2021 à 21h49
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : JT 20h Semaine

HISTORIQUE - Le karatéka Steven Da Costa a battu le Turc Eray Samdan en finale des -67 kg, jeudi 5 août. Le premier champion olympique de l'histoire du karaté apporte à la France sa 26e médaille, la 7e en or.

"Je ne vise que l'or." Avant d'arriver à Tokyo, Steven Da Costa avait prévenu : tout autre résultat qu'un titre olympique serait un échec. Numéro mondial dans sa catégorie, les -67 kg, le karatéka tricolore a tenu son rang au Nippon Budokan. Le combattant lorrain est parvenu à s'extirper des poules, avec trois victoires en quatre combats, pour s'assurer l'une des deux premières places de sa poule. Assuré a minima du bronze, les deux perdants des demi-finales étant médaillés, le champion du monde 2018 ne s'est pas contenté de cette place sur le podium. Il est allé chercher ce pour quoi il est venu au Japon : l'or olympique. 

Sur sa route vers le titre, il a retrouvé deux adversaires, qui évoluent habituellement chez les moins de 60kg, les deux catégories ayant été réunies pour les JO. Après avoir sorti, avec autorité, le Kazakh Darkan Assadilov (5-2), en demi-finale, le "Petit Prince" s'est hissé sur le toit de l'Olympe en surclassant le Turc Eray Samdan (5-0) sur ippon en finale, pour devenir le premier champion olympique de karaté de l'histoire. Sa médaille est la 7e en or pour la délégation tricolore et la 26e depuis le début des Jeux de Tokyo.

"Je ne réalise pas. Il avait tellement poids sur mes épaules pendant tant d'années. On se prépare pendant des années pour une journée, parfois une minute. C'est un soulagement. Ça a été très dur, mais j'y ai toujours cru. Je me disais que c'était mon jour et que je n'avais pas fait tout ça pour rien. Je suis sur un nuage, je ne vais pas redescendre tout de suite", a-t-il savouré au micro de France 2. "Je l'ai fait !"

Un titre de champion olympique qu'il va garder au moins jusqu'en 2028. Le karaté, qui figure pour la première fois à Tokyo au programme des Jeux, disparaîtra en 2024 à Paris. "J'espère qu'en voyant des choses comme ça, ils peuvent faire changer la décision", a-t-il émis pour souhait. En attendant une réponse, Steven Da Costa n'a pas manqué sa chance. L'occasion était trop belle, peut-être même unique.


Yohan ROBLIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info