Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

JO de Tokyo : champion olympique du 100 mètres, l'Italien Lamont Marcell Jacobs succède à Usain Bolt

Idèr Nabili
Publié le 1 août 2021 à 15h10
L'Italien Lamont Marcell Jacobs vainqueur du 100m aux JO de Tokyo.

L'Italien Lamont Marcell Jacobs vainqueur du 100m aux JO de Tokyo.

Source : Jewel SAMAD / AFP

LE PLUS RAPIDE - L'Italien Lamont Marcell Jacobs s'est imposé en finale de l'épreuve reine de l'athlétisme, le 100 mètres, ce dimanche à Tokyo. Il devance l'Américain Fred Kerley et le Canadien Andre de Grasse.

Usain Bolt a désormais un successeur. Champion olympique du 100 mètres en 2008, 2012 et 2016, le Jamaïcain, retraité depuis 2017, cède sa place sur la plus haute marche du podium de l'épreuve reine de l'athlétisme après une décennie de domination sans partage. L'Italien Lamont Marcell Jacobs a créé la sensation et remporté la course ce dimanche en 9"80, dans une finale très ouverte sur le papier qu'il a dominé de bout en bout.

Il devance l'Américain Fred Kerley, médaillé d'argent en 9"84. Le Canadien Andre de Grasse, troisième en 9"89, décroche de son côté la médaille de bronze.

Lire aussi

Né au Texas d'une mère italienne et d'un père américain, Lamont Marcell Jacobs, 26 ans, remporte ce dimanche son premier titre majeur, et non des moindres. Sa performance relève même de l'exploit : jamais un Européen n'avait été sacré sur la ligne droite depuis 1992 et le Britannique Linford Christie.

Les Américains pas au rendez-vous, Vicaut pas qualifié

L'Américain Trayvon Bromell, érigé en favori de l'épreuve depuis sa meilleure performance mondiale de l'année (9"77), n'avait pas réussi à se qualifier pour la finale, terminant troisième de sa demi-finale et non repêché au temps. L'autre Américain, le champion du monde Christian Coleman, était suspendu après avoir manqué trois contrôles anti-dopage.

Lire aussi

Seul Français en lice dans cette épreuve, Jimmy Vicaut n'a, lui non plus, pas réussi à se hisser en finale. Le tricolore a été éliminé après avoir terminé 5e de sa demi-finale en 10"11. Il a également vu son record d'Europe, qu'il co-détenait en 9"86, battu par le néo-champion olympique Lamont Marcell Jacobs à deux reprises, en demi-finale puis en finale.


Idèr Nabili

Tout
TF1 Info