Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

JO de Tokyo : pourquoi des épreuves devancent la cérémonie d'ouverture

Yohan ROBLIN
Publié le 21 juillet 2021 à 12h02
Le match de softball Japon-Australie a donné le coup d'envoi officieux de JO de Tokyo, mercredi 21 juillet 2021.

Le match de softball Japon-Australie a donné le coup d'envoi officieux de JO de Tokyo, mercredi 21 juillet 2021.

Source : YUMA SUGURO / JIJI PRESS / AFP

ANTICIPATION - Deux jours avant la cérémonie d'ouverture, le softball a ouvert officieusement les Jeux olympiques de Tokyo, mercredi 21 juillet. Plusieurs autres sports vont lancer leurs compétitions avant le jour J. Explications.

Les Jeux de Tokyo ne sont encore officiellement lancés. Pourtant, ils ont déjà débuté, de manière officieuse, mercredi 21 juillet. À deux jours de la cérémonie d'ouverture de la grand-messe olympique, prévue vendredi 23 juillet à 13h (heure française), des dizaines d'athlètes sont d'ores et déjà sur le pont. 

Les épreuves ont démarré à Fukushima à 9h (2h en France), avec la rencontre de softball, version féminine du baseball, entre le Japon et l'Australie. En amont du défilé des porte-drapeaux et de l'allumage de la vasque, sept sports vont devancer le calendrier olympique : le softball, la gymnastique artistique, le football (avec le match Mexique-France, jeudi à 10h en France), l'aviron, le tir, le tir à l'arc et l'équitation. 

Densité du calendrier

Comme à Pékin en 2008, à Londres en 2012 ou à Rio en 2016, les organisateurs ont dû programmer le coup d'envoi des tournois féminin et masculin de football avant le jour J. Une manière de répondre aux contraintes de repos entre deux rencontres. Il en est de même pour le softball, apparu pour la première fois en 1996 à Atlanta et de retour dans le programme olympique après 13 ans d'absence. 

Pour ce qui est des autres épreuves, elles ont été avancées en raison de la densité du calendrier. Trente-trois sports sont au menu des JO de Tokyo, dont quatre qui feront leurs grands débuts : le surf et le skateboard, l'escalade et le karaté. À titre de comparaison, il n'y en avait que 28 à Rio, cinq ans plus tôt. 

À Tokyo, le nombre de disciplines (50) et d'épreuves (339) a aussi flambé par rapport au Brésil (43 disciplines et 306 épreuves). Des extensions de disciplines existantes ont aussi été ajoutées par le Comité international olympique (CIO) pour répondre à trois critères : parité, mixité et susceptibilité d'attirer un public plus jeune. 

Au total, la capitale nippone va accueillir une quinzaine de nouvelles épreuves, dont le BMX freestyle et le basket 3x3, inspiré du basket de rue, et deux fois plus d'épreuves mixtes (18) qu'à Rio (9). Les 16 jours d'épreuves, du 23 juillet au 8 août, n'auraient pas suffi à caser l'intégralité du programme.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info