Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

Appelé à la dernière minute pour les JO, l'épéiste Romain Cannone décroche l'or

AL
Publié le 25 juillet 2021 à 19h08
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : TF1 Info

JO 2021 - Il y a un mois, Romain Cannone n'était pas sélectionné pour les Jeux. Le 47e mondial a finalement créé la surprise en remportant l'or à Tokyo. Il offre à l'escrime française son premier titre en individuel depuis 2004.

"Je ne me suis pas posé de questions, j'ai vraiment kiffé la journée", a confié, enthousiaste, Romain Cannone après sa victoire. Une spontanéité et une technicité qui lui aura permis de déjouer tous les pronostics en remportant la médaille d'or de la compétition d'épée, offrant le premier titre olympique à la France.

En effet, rien dans le parcours de ce jeune de 24 ans ne laissait présager une telle victoire. 47e mondiale, il était il y a un mois encore seulement remplaçant en vue des épreuves d'escrime en équipe pour Tokyo.

Novice aux JO, il remporte la finale contre le champion du monde 2019

Il prend finalement la place en individuel de l'épéiste expérimenté Daniel Jérent (champion olympique 2016 en équipe et champion du monde 2014, 2017 et 2019), écarté par la Fédération pour répondre à une convocation de l'agence française antidopage.  

Novice aux Jeux olympiques et avec un palmarès jusque-là vierge, l'épéiste a battu en finale le Hongrois Gergely Siklosi, champion du monde 2019, 15 touches à 10, après avoir éliminé rien de moins que le Vénézuélien Ruben Limardo Gascon, champion olympique à Londres en 2012, et le Russe concourant sous bannière neutre Sergey Bida, vice-champion du monde en 2019.

Lire aussi

Ce n'est pas en France, mais aux États-Unis que Romain Cannone a découvert l'escrime et commencé sa formation, alors que ses parents tenaient plusieurs "Macarons cafés" à New York. En 2016, le jeune homme revient en France pour parvenir ensuite à intégrer l'équipe d'escrime nationale. Une double formation complémentaire, selon son coéquipier Ronan Gustin, remplaçant à Tokyo. Aux États-Unis, "on lui a appris à répéter des coups" tandis qu'en France, "on lui a appris à construire des touches", a-t-il analysé. 

Si l'équipe de France d'escrime est une référence mondiale, la discipline se démarquait surtout par ses titres en équipe. Avec sa médaille d'or, Romain Cannone offre donc à l'escrime française son premier titre en individuel depuis le fleurettiste Brice Guyart en 2004 à Athènes. Il devient le premier champion olympique français à l'épée depuis Éric Srecki en 1992.


AL

Tout
TF1 Info