Nouvelle accusation de tentative de viol contre Benjamin Mendy, jugé en juillet prochain

Y.R
Publié le 2 février 2022 à 18h48
Le footballeur Benjamin Mendy à la sortie du tribunal de Chester, le 2 février 2022.
Le footballeur Benjamin Mendy à la sortie du tribunal de Chester, le 2 février 2022. - Source : LINDSEY PARNABY / AFP

Le procès du footballeur Benjamin Mendy commencera le 25 juillet 2022.
Le champion du monde a été informé, mercredi 2 février, d'une nouvelle plainte pour tentative de viol.
Il est désormais visé par neuf chefs d'accusations de viol et d'agression sexuelle par six plaignantes.

Il a rendez-vous devant la justice le 25 juillet. Accusé, jusque-là, de sept viols sur quatre femmes et d'une agression sexuelle sur une cinquième, le footballeur Benjamin Mendy s'est vu signifier, mercredi 2 février, la date de l'ouverture de son procès pour six semaines. Habillé d'un manteau et d'un costume-cravate noirs, le défenseur de Manchester City - arrivé masqué au tribunal de Chester - a aussi vu les charges qui pèsent à son encontre s'alourdir lors de son audience préliminaire.

Libéré sous caution le 7 janvier et placé sous contrôle judiciaire strict, après avoir passé 134 jours en détention provisoire, le champion du monde tricolore a été informé par la Chester Crown Court d'une nouvelle plainte pour tentative de viol, rapporte la BBC et L'Équipe. Les infractions présumées visant l'ancien joueur formé au Havre comprenaient jusqu'alors trois chefs de viol qui auraient eu lieu le 11 octobre 2020, des attouchements sexuels le 2 janvier 2021, deux nouveaux chefs de viol le 24 juillet et deux autres le 23 août. La nouvelle plainte porte à neuf le nombre d'accusations et à six le nombre de plaignantes. 

Le procès pourrait durer six semaines

L'autre accusé de cette affaire, Louis Saha Matturie, sans rapport avec l'ancien footballeur Louis Saha, était aussi présent à l'audience. Il sera jugé aux côtés de Benjamin Mendy, avec qui les liens ne sont pas clairement établis. L'homme de 40 ans, également sous contrôle judiciaire, est poursuivi pour sept viols et trois agressions sexuelles sur sept femmes. Une nouvelle audience de procédure est prévue le 11 mars. Elle doit permettre de préparer le procès, qui doit s'ouvrir à partir du 25 juillet.

Le juge Patrick Thompson a d'ailleurs exhorté les avocats des différentes parties à s'assurer que le procès puisse se tenir à la date annoncée. Selon lui, tout retard supplémentaire dans le déroulé de la procédure ne serait équitable ni pour les plaignantes ni pour les accusés. "Je suis conscient que les plaignantes ont déjà souffert d'un retard important", a-t-il déclaré. "La carrière de M. Mendy est en suspens. Tout le monde doit comprendre que M. Mendy ne peut pas exercer son métier. Cette affaire doit être jugée." Une affaire dans laquelle Benjamin Mendy n'a, pour l'instant, toujours pas plaidé coupable ou non coupable. 


Y.R

Tout
TF1 Info