Les Anglais soupçonnés d'avoir approché les officiels face à l'Australie

Antoine Huot de Saint Albin
Publié le 5 octobre 2015 à 15h01
Les Anglais soupçonnés d'avoir approché les officiels face à l'Australie

HORS-JEU - L’Angleterre n’en a pas fini avec les critiques. Alors que les esprits sont encore tournés vers la défaite face à l’Australie, le World Rugby, organisme gérant la Coupe du monde, a diligenté, lundi, une enquête contre le XV de la Rose. Les Anglais sont soupçonnés d’avoir approché les officiels pendant le match face aux Wallabies.

Après le choc de l’élimination de "sa" Coupe du monde face à l’Australie, l’Angleterre est de nouveau sous le feu des projecteurs. Le World Rugby, qui gère la Coupe du monde, a ouvert, lundi, une enquête visant le XV de la Rose. En cause, une possible "rupture du protocole de communication durant un match" entre les équipes et les officiels lors du match face aux Wallabies. En d’autres termes, certains membres du staff de Stuart Lancaster, le sélectionneur anglais, auraient approché les arbitres lors de la rencontre jouée à Twickenham.

Why always me ?

"Le protocole interdit certains comportements les jours de matches, les coachs ne peuvent pas approcher les officiels du match pendant la durée de la rencontre, ou pendant la mi-temps", explique le communiqué. C’est le français Romain Poite qui officiait au centre du terrain. Il avait notamment exclu sur carton jaune Owen Farrell pour un plaquage dangereux sur Matt Giteau.

À LIRE AUSSI >> Ce que la France doit améliorer pour battre l'Irlande


 


Antoine Huot de Saint Albin

Tout
TF1 Info