La fin du match entre Cadix et le FC Barcelone, comptant pour la 5e journée de Liga, a été interrompue une trentaine de minutes samedi en raison d'un incident médical en tribune.
Un spectateur a été victime d'un malaise cardiaque et la réaction rapide

Carlos Del Cerro Grande est un des héros de ce match dont l'issue aurait pu être fatale. Il ne joue ni à Cadix, ni au Barça. Il s'agit de l'arbitre de ce match qui, samedi, a été interrompu pendant une vingtaine de minutes. Depuis la pelouse, l'homme en noir s'est rendu compte que quelque chose clochait dans les gradins du Nuevo Mirandilla, le stade de l'équipe andalouse. 

Il n'a pas hésité et a pris la décision de stopper le jeu pour permettre aux secours de se rendre auprès de ce fan, renvoyant les joueurs aux vestiaires après une vingtaine de minutes d'interruption, alors que le Barça menait 2-0. Ils sont revenus sur la pelouse une trentaine de minutes plus tard et, après un bref échauffement, la rencontre a repris à 21h05. Le Barça s'est imposé 4-0.

Mais l'essentiel était ailleurs : un supporter, en tribune, a été victime d'un malaise cardiaque. 

Le gardien argentin de Cadix, Jeremias Ledesma, a apporté en courant un défibrillateur vers la tribune pour secourir la victime. Le défenseur blaugrana Ronald Araujo s'est quant à lui mis à prier sur la pelouse.

Le club de Cadix a confirmé dans la soirée qu'un spectateur s'était trouvé en situation d'arrêt cardiaque en tribune. "Une des équipes médicales s'est déplacé jusqu'à la victime en tribune avec un défibrillateur, pour commencer la réanimation. Parallèlement, le FC Barcelone a offert un deuxième défibrillateur en cas de besoin, qui a été porté jusqu'à la zone de l'incident par les joueurs eux-mêmes. La réanimation a été positive après quelques minutes, et le supporter a été transféré à l'hôpital Puerta del Mar, où il reste en observation", a précisé la direction du club dans un communiqué.

Les protagonistes de la rencontre, joueurs et encadrements, sont restés debout de longues minutes, sous le choc. Ansu Fati et Ousmane Dembélé, buteurs en fin de partie après la reprise du match, n'ont pas célébré leurs buts par respect pour la victime réanimée.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info