Ligue 1 : avant la Ligue des champions, Lyon s’incline à Lorient

Antoine Huot de Saint Albin
Publié le 24 septembre 2016 à 18h58, mis à jour le 24 septembre 2016 à 19h07
Ligue 1 : avant la Ligue des champions, Lyon s’incline à Lorient

Source : AFP

COUP D’ARRÊT - Avant son déplacement à Séville en Ligue des champions, l’Olympique Lyonnais s’est incliné (1-0) à Lorient, malgré le retour comme titulaire de Mathieu Valbuena. S’il a souvent buté sur Benjamin Lecomte, l’OL a cruellement manqué de créativité et d'agressivité.

Après deux victoires, contre le Dinamo Zagreb et Montpellier, l’Olympique Lyonnais est retombé dans ses travers, samedi, au stade du Moustoir de Lorient. Face à la lanterne rouge, les coéquipiers de Nabil Fekir, aligné en pointe, n’ont jamais su trouver les solutions pour tromper Benjamin Lecomte, auteur d’un énorme match dans ses buts avec huit arrêts décisifs. Ce match en Bretagne sonnait le retour sur les pelouses de Mathieu Valbuena  comme titulaire, après avoir joué une trentaine de minutes contre les Héraultais, lors de la dernière journée.

Lecomte est bon

L’ancien joueur de l’Olympique de Marseille a beaucoup tenté dans l’axe de l’attaque lyonnaise. Mathieu Valbuena a notamment eu une énorme opportunité d’ouvrir le score, à la 37e minute de jeu, mais son tir s’est écrasé sur la barre transversale. Le petit meneur de jeu a également trouvé les mains de Lecomte lors du second acte sur une belle frappe enroulée. Le portier lorientais a tout repoussé à l’image de plusieurs tentatives de Nabil Fekir ou Corentin Tolisso.

Après une première période moyenne, les Lorientais ont eu un visage beaucoup plus séduisant après le repos. Et cela s’est traduit par un but de Jimmy Cabot, qui a repris de volée un centre de Maxime Barthelmé. Les hommes de Sylvain Ripoll, qui était menacé après un début de saison chaotique, auraient même pu aggraver le score en fin de match par le biais de Walid Mesloub et Majeed Waris. Grâce à ce succès, les Merlus sortent temporairement de la zone de relégation. Lyon, lui, replonge dans le doute.


Antoine Huot de Saint Albin

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info