En fin de contrat en juin prochain au Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé n'a toujours pas tranché son avenir.
Le Real Madrid semble tenir la corde pour s'attacher les services du jeune attaquant tricolore.
Toutefois, le club français, sacré champion de France ce samedi et qui a longtemps semblé hors course, n'a pas dit son dernier mot.

Le flou demeure et les spéculations battent leur plein. Sacré champion de France pour la dixième fois de son histoire au terme d'un match nul contre Lens (1-1), le PSG n'en demeure pas moins en chantier. Outre le poste de gardien - où la concurrence entre Navas et Donnaruma n'a pas toujours semblé positive cette saison -, le club de la capitale doit composer avec une incertitude de poids. Kylian Mbappé, en fin de contrat en juin 2022, ne sait toujours pas où il jouera la saison prochaine. "Je n'ai pas décidé. Je veux prendre le temps, car je ne veux pas me tromper. Je réfléchis, car il y a de nouveaux éléments, pleins de choses et de nouveaux paramètres", a lâché le principal intéressé le 3 avril dernier au sortir d'une éclatante victoire contre le FC Lorient (5-1). Signe que toutes les options sont encore d'actualité. 

Le Real Madrid en pôle position...

Le Real Madrid semble toujours tenir la corde, quelques mois après être passé tout proche d'attirer dans ses filets l'attaquant de 23 ans. La "Casa Blanca" espère faire du Français la pierre angulaire de sa reconstruction et l'associer à son compère en sélection, Karim Benzema. Un projet qui ne laisse pas le natif de Bondy indifférent, lui qui n'a jamais caché son rêve de jouer un jour dans ce qu'il considère comme le meilleur club du monde. Plusieurs points - de la composition de l'effectif pour la saison à venir à la gestion des droits d'image en passant par le montant de la prime à la signature - resteraient encore en suspens. Une réunion est prévue la semaine prochaine entre le clan Mbappé et Florentino Perez, président du Real Madrid, pour tenter de s'approcher d'un accord, rapporte RMC Sport. 

... mais le PSG n'a pas dit son dernier mot

Toutefois, s'il part de plus loin, le PSG semble récemment être revenu dans la course pour conserver sa star. Malgré l'élimination prématurée du club de la capitale en Ligue des champions - contre... le Real Madrid -, les Qataris se démènent pour convaincre le champion du monde de prolonger son contrat. Un dossier particulièrement brûlant à quelques mois du Mondial 2023. D'abord timides, après un été particulièrement agité, les discussions se sont réchauffées au fil des semaines. 

Les presses française et espagnole s'accordent pour dire que la proposition des dirigeants parisiens, autour d'un bail de deux nouvelles années, ferait réfléchir le prodige français. Auteur d'une fin de saison en boulet de canon (33 buts, 22 passes décisives toutes compétitions confondues avec le PSG) et acclamé à chaque rencontre par les supporters parisiens, Kylian Mbappé verrait d'un bon œil le fait de marquer l'histoire dans la ville lumière. Devenu contre l'OM le premier joueur à inscrire 128 buts en 177 matchs de Ligue 1 depuis Carlos Bianchi (156, en octobre 1978), il peut briguer le titre de meilleur buteur de l'histoire du PSG. Le champion du monde 2018 n'est plus qu'à quelques longueurs de l'Uruguayen Edinson Cavani, détenteur de ce record (200 réalisations, contre 165). Le joueur formé à Monaco souhaiterait aussi toujours ramener sa première Ligue des champions au club rouge et bleu. 

Vers des sommes astronomiques ?

Cette semaine, la famille Mbappé - sans Kylian resté en France pour des raisons sportives - est en vacances à Doha, au Qatar. En marge de ce séjour, Fayza Lamari, la mère du joueur, a rencontré les dirigeants du Paris Saint-Germain pour discuter des conditions d'une éventuelle prolongation. Aucun détail n'a filtré de cet entretien. Selon Marca, les Qataris auraient proposé un chèque vierge que l'attaquant français remplirait du montant de son choix. Cette information a toutefois été démentie par plusieurs médias français. Au-delà de ces spéculations, cette discussion démontre que rien n'est encore fait, qu'il n'existe aucun accord d'un côté comme de l'autre. "Si j'avais pris ma décision, je le dirais. Je n'ai de comptes à rendre à personne, c'est un choix personnel. Si j'ai pris ma décision, je viens, je le dis et je l'assume", a d'ailleurs confirmé le Bondynois. 

Le PSG peut, en plus, compter sur des soutiens de poids : l'émir du Qatar et le président français, Emmanuel Macron, ne comptent pas leurs efforts pour convaincre Kylian Mbappé de prolonger son séjour en France. 


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info