Ligue des champions : le parcours du PSG de Messi, Neymar et Mbappé

REVIVEZ - PSG-Real Madrid (1-2) : les Parisiens ont fini de rêver

Publié le 6 mars 2018 à 22h39, mis à jour le 6 mars 2018 à 23h12
JT Perso

Source : Sujet JT LCI

CLAP DE FIN - Les Parisiens ne sont pas parvenus à renverser le grand Real Madrid mardi soir en 8e de finale retour de la C1. Face à des Madrilènes impériaux, le PSG orphelin de Neymar ne s'est jamais montré dangereux et quitte la compétition qui le faisait le plus rêver.

Catastrophique : le Paris SG, qui a dépensé plus de 400 millions d'euros cet été pour recruter les stars Neymar et Kylian Mbappé et briller en Europe, s'est fait éjecter de la Ligue des champions dès les huitièmes de finale, par un Real Madrid même pas brillant, mardi soir au Parc des Princes (3-1 à l'aller, 2-1 au retour).

L'argent n'achète pas l'expérience : cela pourrait être la morale de ce choc au sommet entre le PSG, ses ambitions folles et sa puissance financière, et le vétéran madrilène, 116 ans mardi soir et 12 Ligues des champions au compteur. Malgré un but d'Edinson Cavani (71e), Paris a craqué et ne verra pas même les quarts de finale de la C1, pour la deuxième année consécutive.

Sur ces bonnes paroles, nous fermons ce direct. Merci de nous avoir suivis. On se retouve très vite sur LCI pour les analyses de ce fiasco. Bonne fin de soirée à toutes et à tous.

RÉACTION DE NASSER AL-KHELAÏFI


"L'expulsion a tué le match. Mais on n'a pas fait non plus tout ce qu'il fallait pour gagner. On manque d'expérience. C'était difficile. Je ne vais critiquer ni mes joueurs, ni mon entraîneur. On ne réagira pas aujourd'hui. On va réfléchir à ce qu'on va faire."

RÉACTION D'ADRIEN RABIOT


"On perd surtout sur le match aller. Au retour, on a bien maîtrisé la 1ère période, il n'a manqué qu'un but. Ensuite à 10 contre 11 c'est devenu impossible. On est tous déçus, on a tout fait pour bien préparer ce match, on a beaucoup discuté... Pour le moment ça ne passe pas mais ça passera un jour ou l'autre. J'aimerais remercier les supporters qui nous ont bien poussés. Je m'excuse auprès d'eux, on a essayé mais on n'y est pas arrivé." 

Le Real Madrid élimine le PSG de façon tellement nette que c'en est embarrassant. Bien sûr, le club espagnol a brillé par sa solidité, sa sérénité et sa justesse technique. Mais Paris n'a jamais élevé son niveau à la hauteur de l'enjeu. On risque d'en reparler pendant un moment...

C'est fini !

Plus que quelques secondes à jouer...

91e Très jolie passe d'Alves pour trouver Cavani dans la surface. Mais l'Uruguayen tente un crochet trop gourmand et perd le ballon.

90e Enorme frappe d'Isco de 20 mètres, cadrée. Et sublime parade d'Areola, du bout des doigts.

89e Contre assassin du PSG, à trois contre un, mais Pastore centre... pour le virage Boulogne.

85e Mbappé est remplacé par Diarra.

83e Isco remplace Asensio

82e Et ça continue ! Débordement de Bale et centre pour une reprise sur le poteau de Ronaldo !

Casemiro reprend un centre repoussé par Rabiot et, avec un peu de chance (le tir est dévié, ce qui trompe Areola), redonne l'avantage à son équipe. Un avantage mérité, au regard de la physionomie de cette seconde période.

BUT POUR LE REAL MADRID !

78e Sergio Ramos prend à son tour un carton jaune.

76e Draxler remplace Di Maria, tandis que Benzema sort au profit de Bale.

74e Sur un contre assassin, à deux contre un, Benzema la joue solo et tente une enroulée, qui finit hors du cadre.

72e Kovacic est remplacé par Kroos. Le milieu du Real monte en gamme...

Allez, plus que deux...

Thiago Silva remet de la tête dans la surface pour Pastore qui, d'une tête plongeante, envoie le ballon sur Cavani. L'Uruguayen dévie involontairement dans le but !

BUT POUR LE PSG !

69e Asensio, parfaitement servi par Marcelo dans la surface, expédie une somptueuse volée sur le poteau !

STATISTIQUE MONSTRUEUSE

66e Deuxième jaune pour Verratti, cette fois pour protestation, et donc expulsion. Quand ça veut pas...

65e Paris encore à l'attaque, mais ça reste stérile. 

61e Grosse faute sur Ronaldo dans la surface parisienne, mais l'arbitre ne moufte pas.

60e Centre rasant et dangereux de Berchiche pour Cavani, Navas intercepte sur sa ligne de but !

59e Javier Pastore remplace Thiago Motta.

58e Superbe action parisienne : d'une subtile déviation, Mbappé trouve Cavani, dont la reprise de volée spectaculaire passe tout près du cadre.

55e Le PSG tente tant bien que mal de se remettre dans le sens de la marche, mais on dirait que le coeur n'y est plus. Et en face, le Real est euphorique...

C'est d'une logique imparable. Et Paris doit maintenant inscrire 3 buts, sans en encaisser, pour arracher une prolongation.

Cristiano Ronaldo conclut, d'une tête en apesanteur, une sublime action, initiée par Asensio, et relayée, d'un centre parfait, par Vazquez.

BUT POUR LE REAL MADRID !

50e Ronaldo, d'une tête plongeante à la retombée d'un centre de Marcelo, fait frissonner tout le stade en expédiant le ballon à quelques millimètres du poteau droit d'Areola !

49e Bien servi en retrait par Cavani à l'entrée de la surface, Thiago Motta envoie une frappe... sur le toit du Parc.

48e Flopée de fumigènes allumés dans le virage Auteuil. Thiago Silva demande aux supporters de les éteindre (c'est interdit).

47e Grosse poussée parisienne dans la surface adverse. Mais aucun centre ne parvient à trouver preneur.

C'EST REPARTI !

Les joueurs sont de retour sur la pelouse !

Le Real, pour sa part, se montre non seulement très solide, mais parvient aussi à développer de jolies remontées de balle. Il va falloir que le PSG se révolte pour renverser la vapeur. On n'y est pas, loin de là, mais c'est encore possible, alors rêvons durant ce petit quart d'heure de pause.

Paris qui, rappelons-le, doit remonter deux buts pour se qualifier, peut pour l'instant surtout se réjouir d'avoir vu Areola le sauver par deux fois in extremis, et de rentrer aux vestiaires avec un score nul et vierge...

C'est la mi-temps. 

46e Il faut une tête, voire un haut du crâne, de Thiago Silva, pour empêcher Benzema de se retrouver tout seul dans la surface adverse...

Il y avait peut-être mieux à faire, Kylian...

43e Mbappé s'offre la plus grosse occasion parisienne : lancé à la limite du hors-jeu, l'attaquant s'offre un face à face avec le gardien... Mais le perd !

40e Bien lancé par Verratti dans la surface, Di Maria cadre une frappe croisée, mais Navas se couche bien et capte en deux temps !

38e Benzema part tout seul en contre ! Mais il perd son face à face avec Areola, bien sorti dans ses pieds ! Le tir de l'attaquant échoue dans le petit filet.

36e Ronaldo dribble et partvient à trouver Carjaval dans la surface parisienne, mais le latéral espagnol rate, lui, son centre à destination de Benzema. C'est tout de même une grosse alerte.

35e Le Real Madrid ne se contente pas de très bien défendre, il parvient aussi à développer son jeu au sol pour remonter le terrain. Mais Paris reste tout aussi solide de son côté.

C'est repoussé de la tête par Casemiro.

32e Enorme débordement de Di Maria, sur l'aile droite, Kovacic le tacle sèchement par derrière. Jaune logique et bon coup franc.

30e Di Maria, en un contre un côté droit, s'emmêle les pinceaux puis rate son centre, capté par Navas.

28e Depuis le coin extérieur gauche de la surface adverse, Mbappé tente une audacieuse frappe enroulée. Hors cadre.

27e Pour l'heure, Paris comptabilise une seule frappe (non cadrée), contre quatre côté Real (une cadrée).

26e La frappe de Di Maria est déviée par le mur.

25e Mbappé, percuté par Casemiro, obtient un bon coup franc plein axe à 25 mètres.

24e Carjaval déborde et centre en retrait, la défense parisienne repousse péniblement...

22e Le pressing madrilène étouffe littéralement le PSG. Le Real a maintenant le pied sur le ballon...

20e Le premier carton jaune du match est pour Verratti, pour un tacle en retard sur Casemiro.

18e Encore une énorme occasion madrilène ! Il faut un sublime arrêt au sol d'Areola pour empêcher Sergio Ramos d'ouvrir le score d'une volée à bout portant !

16e Un cafouillage dans la surface parisienne manque d'un cheveu de profiter à Benzema, dont la volée en pivot est contrée par un Thiago Silva héroïque !

14e Un centre de Dani Alves est mal repoussé par Carjaval et Cavani est tout près de pouvoir récupérer le ballon à hauteur du point de penalty, mais Sergio Ramos dégage avec autorité.

12e Ronaldo, trouvé dans la profondeur, décale Benzema dans la surface, mais le tir très dangereux du Français est finalement dévié par Verratti.

10e Il y a de la place pour des contre-attaques parisiennes, mais Di Maria puis Rabiot manquent des passes cruciales...

8e Ronaldo, dans une bonne position, tente une frappe, contrée par Thiago Motta.

7e Pluie de centres de Di Maria, depuis l'aile droite, dans la surface madrilène, mais Varane, impérial, repousse tout de la tête.

5e Di Maria, sur la première offensive parisienne, lance Berchiche en profondeur côté (droit), mais Sergio Ramos intercepte.

3e Enorme pressing madrilène dans ce début de match, les Parisiens peinent à sortir de leur camp...

C'EST PARTI ! ENFIN !!!

Une minute de silence est respectée en mémoire de Davide Astori, footballeur décédé ce week-end.

Plus qu'une minute de patience avant le coup d'envoi... Les deux capitaines se serrent la main, le visage fermé.

H-5 MINUTES !


Les joueurs sont dans le couloir et vont entrer sur la pelouse incessamment sous peu !

AMBIANCE


Quelques clichés pris dans le stade lors de l'avant-match.

COMPO DU REAL MADRID


Côté madrilène, les informations des médias espagnols ont aussi été confirmés : pas de Modric, ni de Kroos, dans le 11 de départ, mais un duo Casemiro-Kovacic. Et le jeune Asensio a bien été préféré à Bale sur l'aile gauche.

COMPO DU PSG


Le onze de départ est officiellement tombé. Comme nous l'écrivions il y a quelques posts, Thiago Silva et Thiago Motta sont titulaires, comme Yuri Berchiche. Layvin Kurzawa, lui, n'est même pas sur le banc.

ON Y EST PRESQUE


Les deux équipes ont débuté leur échauffement sur la pelouse détrempée du Parc des Princes.

LE 12E HOMME


Grosse ambiance au Parc des Princes à 40 minutes du coup d'envoi 

LA COMPO DU PSG : 


Areola - Alves, Marquinhos, T. Silva, Berchiche - Motta, Verratti, Rabiot - Di Maria, Cavani, Mbappé.

LA COMPO DU REAL : 

Navas - Carvajal, Varane, Ramos, Marcelo - Lucas Vazquez, Casemiro, Kovacic, Asensio - Benzema - Ronaldo. 


Modric, Kroos et Bale sont donc sur le banc

ET PENDANT CE TEMPS AUTOUR DU PARC...


La pluie battante n'a pas éteint la chaleur du cortège du CUP.

REAL MADRID


Et selon la chaîne espagnole El Chiringuito, Toni Kroos et Luka Modric démarreront la rencontre sur le banc, Zidane privilégiant un binôme Kovacic-Casemiro, en pleine forme, au milieu.

SENTINELLE


Selon RMC, c'est Thiago Motta qui sera préféré à Lassana Diarra pour accompagner Marco Verratti et Adrien Rabiot au milieu.

COULISSES


Le PSG vient de diffuser une vidéo des vestiaires à un peu moins de deux heures du coup d'envoi. Vous la sentez, la pression ?

KURZAWA SUR LA TOUCHE ?


C'est en tout cas ce qu'indique une information du site de L'Équipe, selon laquelle Yuri Berchiche sera titulaire ce soir, comme à l'aller, ce qui contredit les informations de la majorité des médias français, dont L'Équipe, ce matin.

ULTRA


Le (très) jeune fils de Thomas Meunier a bien pris connaissance des consignes du CUP (lire ci-dessous). La preuve avec cette vidéo issue du compte Instagram du défenseur belge, qui sera remplaçant ce soir.

POINT MÉTÉO


Il vient de se mettre à pleuvoir abandamment sur le Parc des Princes. Et cela pourrait durer...

AUX ABORDS DU PARC


Le cortège du CUP (lire ci-dessous) est prêt ! Regardez. Et écoutez.

MESSAGE


Chargé de mettre l'ambiance ce soir au Parc des Princes, le Collectif Ultras Paris (CUP) a placardé des affiches autour du stade histoire que tout le public n'oublie pas le rôle primordial qu'il est censé jouer.

EL MATADOR


Attendu au tournant ce soir, le buteur du PSG, Edinson Cavani, est visiblement chaud comme une baraque à chichis.

ERRATUM


Le cadeau évoqué dans notre dernier post n'est finalement pas un plateau en argent, mais une Tour Eiffel en or. La preuve en image.

ÉCHANGES


Selon L'Équipe, Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, a invité son homologue madrilène, Florentino Perez, à déjeuner ce midi au restaurant de la Monnaie de Paris, désigné en 2016 "meilleur restaurant du monde". À une table avec vue imprenable sur la Seine et le Louvre. Comme le veut la tradition, les deux dirigeants, en plus d'avoir parlé foot, se sont échangé des cadeaux. Le Qatari aurait offert à l'Espagnol un plateau en argent. Sachez-le.

GUÉRIN DONNE LA RECETTE


L'ancien milieu de terrain du PSG, Vincent Guérin, présent lors de la "remontada" contre le Real Madrid en 1993, a résumé la marche à suivre pour les Parisiens ce soir en un tweet.

COMPO PROBABLE


C'est encore moins clair du côté parisien, s'agissant de la composition d'équipe qui démarrera ce choc. Deux postes, en effet, n'ont pas clairement trouvé preneurs dans les dernières heures. En charnière, Unai Emery peut décider de relancer Thiago Silva, ou maintenir Presnel Kimpebe, titulaire à l'aller. En sentinelle, ce sont Lassana Diarra et Thiago Motta qui sont en balance. Hier soir, la tendance était à une titularisation du capitaine brésilien en défense, puisque le coach l'a associé à Marquinhos lors du dernier entraînement. Et, selon Le Parisien, le potentiel athlétique de Diarra lui donnerait une courte longueur d'avance pour débuter au milieu. Ce qui nous donne le onze de départ probable suivant : Areola - Alves, Marquinhos, Silva, Kurzawa - Verratti, Diarra (ou Motta), Rabiot - Di Maria, Cavani, Mbappé.

COMPO PROBABLE


La Cadeona COPE, généralement très bien informée concernant le Real Madrid, annonce cet après-midi que, contrairement à ce qui a été écrit dans la plupart des journaux espagnols, Zinedine Zidane titularisera bien Toni Kroos au milieu de terrain. Et ce bien que l'Allemand soit à peine remis d'une entorse au genou. En revanche, Luka Modric, trop juste, devrait, lui, bien prendre place sur le banc. Voici le onze de départ qu'entrevoit la radio espagnole : Navas - Carjaval, Varane, Ramos, Marcelo - Vazquez, Kroos, Casemiro, Bale(ou Ansensio) - Ronaldo, Benzema.

HISTOIRE


"116 ans, continuons de faire l'histoire", a tweeté Florentino Perez, le président du Real Madrid, en posant devant l'armoire à trophées de son club, contenant quelque 12 Ligues des champions. Manière de renvoyer le PSG à sa jeunesse...

UNION SACRÉE


Selon une journaliste du Figaro, Anne Hidalgo, maire de Paris, et Edouard Philippe, Premier ministre, pourraient bien regarder le match ensemble ce soir dans la tribune présidentielle du Parc des Princes, ce qui serait savoureux, alors que des bruits très insistants font état des intentions d'Édouard Philippe de chiper la mairie de Paris à Anne Hidalgo lors des prochaines élections municipales.

SOUTIEN


Depuis le Brésil, Neymar pense à ses coéquipiers.

FAIR-PLAY


Ils les recevront le 18 avril pour la demi-finale de la Coupe de France. Un match que les Caennais ne veulent pas laisser échapper. Ils souhaitent tout de même bonne chance aux Parisiens.

DIFFUSION


Sur quelle chaîne devrez-vous vous brancher pour regarder PSG-Real Madrid ? La rencontre sera diffusée sur beIN Sports 1 à partir de 19h. Le débrief' du match sera à suivre dès le coup de sifflet final sur LCI.

ZIDANE AU PSG


Dans un entretien à El Pais, David Ginola, artisan de la remontada de 1993, se projette déjà sur l'après-Emery : "Les dirigeants qataris lui ont donné tous les moyens imaginables pour qu'il triomphe. Ils ont signé Neymar et Mbappé, ils ont modernisé les installations sportives et énormément de personnes travaillent pour lui... Si avec tout ça, il n'y arrive pas, il lui faudra céder sa place", lance l'ancien attaquant. Et pour lui succéder, David Ginola verrait bien... Zinedine Zidane. "C'est l'idéal pour entraîner le PSG. Gagner la Ligue des champions avec Paris doit être son prochain objectif."

VALDO


Le Brésilien Valdo, qui a participé à l'exploit des Parisiens en 1993 face au Real Madrid, est convaincu que les hommes d'Unai Emery vont eux aussi se qualifier, malgré leur défaite 3-1 à l'aller. "Je crois beaucoup aux signes. Vingt-cinq ans après, le PSG affronte la même équipe, perd le match aller sur le même score… Et vous verrez que mardi, on va vivre une autre soirée de fous au Parc des Princes. Ces gars-là vont nous procurer des émotions incroyables, ils vont effacer notre exploit. On ne parlera plus du match de 1993 mais de celui de 2018", déclare l'ancien milieu offensif dans Le Parisien.

NUIT AGITÉE


Selon Marca, une cinquantaine d'ultras s'est réunie près de l'entrée de l'hôtel où réside le Real Madrid aux alentours de 1h30 du matin, dans la nuit de lundi à mardi, histoire de perturber le sommeil des joueurs. A cause des pétards et des chants hostiles au club madrilène, la police a dû intervenir. Lors de la traditionnelle réunion d'avant-match entre les clubs et l'UEFA, ces incidents ont été évoqués, explique le quotidien espagnol. 

LA LIGUE 1 AVEC LE PSG


Plusieurs clubs de Ligue 1 ont apporté leur soutien au PSG sur Twitter. Parmi eux, l'En Avant Guimgamp entraîné par Antoine Kombouaré, qui n'est autre que le buteur décisif de 1993 qui avait permis aux Parisiens d'éliminer le Real-Madrid. Battu 3-1 à l'aller, le club de la capitale était parvenu à battre au retour les Madrilènes 4-1. Une invitation à l'espoir...

LA PROVENCE AVEC ZIZOU


De nombreux Français espèrent voir le PSG se qualifier ce soir pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Mais pas tous !... Du côté de la Canebière, on a choisi (sans surprise) de soutenir l'enfant du pays à la tête du Real Madrid, Zinedine Zidane.

ZAMORANO


L'ancien attaquant Ivan Zamorano, qui a disputé le fameux quart de finale de Coupe de l'UEFA PSG-Real Madrid en 1993, est confié à Ouest France. Même s'il juge favorite l'équipe de Zinedine Zidane, il refuse d'enterrer les espoir parisiens. "C'est un huitième de finale encore ouvert, malgré le résultat du match aller. Paris a une grande équipe. L'absence de Neymar sur le terrain complique un peu les choses, parce que c'est l'âme de cette équipe, mais le PSG a d'autres joueurs de talent, Caveni, Mbappé et d'autres encore... Ángel Di María traverse une phase incroyable. Les Parisiens peuvent faire un grand match et tutoyer le Real Madrid. Donc même si je vois le Real Madrid passer, tout reste possible", déclare le Chilien.

REAL


Malgré les récentes blessures de Kroos et Modric, le groupe madrilène est au complet pour défier le PSG ce soir.

SOUVENIRS, SOUVENIRS...


Le 18 mars 1993, dans un Parc chauffé à blanc, le PSG déjouait tous les pronostics en renversant le Real Madrid en Coupe d'Europe. Vingt-cinq ans après, alors que les Parisiens de 2018 doivent reproduire le même exploit ce soir Ligue des champions, LCI a retrouvé deux anciens joueurs de cette épopée : le défenseur Patrick Colleter et l'attaquant Amara Simba.

NUIT CHAUDE POUR LES MADRILENES 


Comme le montre la vidéo de ce tweet, des supporters du PSG ont tenté de perturber la nuit de Cristiano Ronaldo et consorts.

PSG


Le groupe parisien sera presque complet ce soir pour affronter le Real Madrid. Une seule absence, mais non des moindres, celle de Neymar. Un temps incertain, Javier Pastore est finalement présent dans le groupe.

TWITTER


Depuis dimanche, le club du PSG a rebaptisé son compte Twitter. Espérons que cela leur porte chance...

BIS REPETITA ?


Malgré une défaite cruelle 3-1 au match aller, les Parisiens ont encore de l'espoir d'atteindre les quarts de finale de la Ligue des Champions ce soir face au Real. Le PSG a déjà réussi une telle remontée face à cette équipe : c'était en 1993, lors d'un match totalement fou ! Si, si, rappelez-vous...

DENISOT VEUT Y CROIRE


Le journaliste et ancien président du PSG, Michel Denisot, invitent les joueurs du PSG à imiter la bande à Ginola qui étaient parvenus à éliminer le Real Madrid en 1993. Battus 3-1 à l'aller, ils avaient réussi l'exploit de gagner 4-1 au retour. Bis repetita ?

DERNIERES HEURES


C'est ce soir à 20h45 que le PSG joue son destin face au Real Madrid. Tout au long de la journée, nous vous proposons de suivre les dernières infos et l'avant-match.

SOLIDARITÉ


Les joueurs sont allés à la rencontre de ces ultras, comme l'a filmé Rémy Buisine.

ZOOM


Avec l’Allemand Felix Brych au sifflet, les Parisiens n'ont jamais perdu... mais les Madrilènes non plus

LES ULTRAS DÉJÀ CHAUDS


A la veille du match, un collectif d'ultras parisiens s'est rendu sous les fenêtres de l'hôtel des joueurs du PSG à Rueil-Malmaison. Le message à l'attention des Madrilènes est sans équivoque.

INCERTAIN


Javier Pastore, absent de l'entraînement collectif dimanche, est le seul joueur incertain du Paris SG en vue du 8e de finale retour de Ligue des champions face au Real Madrid mardi (20h45), a également annoncé ce lundi Unai Emery.

ABSENCE


Sur le forfait de Neymar, Dani Alves (son grand copain) s'est montré tout autant vindicatif : "On a deux s'asseoir et pleurer, ou faire ce qu’on à faire. Avec Neymar le PSG est plus fort, mais sans lui il reste fort. Moi, je choisis la 2e option : on tient bon et on se bat."

MOTIVATION


Dans ce même registre, Dani Alves, qui s'est exprimé juste après son coach en conférence de presse, a lui aussi appelé à changer l'histoire du PSG : "Au sein du groupe chacun peut prendre la parole, mais si je parle je dirai qu'il faut profiter de ce moment unique. J'insiste, l'histoire est là pour être changée. Ce qui manque au PSG, justement, c'est de gagner des matchs comme celui de demain et de se qualifier. Pour que les adversaires ne pensent plus qu'à l'argent du club quand ils nous affrontent. Si je suis ici c’est parce que je suis un compétiteur. Entrer dans l’histoire du club ce n’est pas de l’argent qui me l'apportera, c’est la passion qui me motive pour me battre."

DIFFÉRENCE


Toutes les dernières années, le PSG a échoué à aller loin en Ligue des champions. Qu'est-ce qui pourrait changer cela cette année : "C'est la première fois dans l'histoire récente du PSG dans la Ligue des champions que le PSG joue le retour à domicile. On va travailler et ça sera différent cette fois", a souligné l'entraîneur. On se rassure comme on peut.

ONZE


Pour le reste, l'entraîneur a laissé délibérément planer le mystère au sujet de son onze de départ. Thiago Silva sera-t-il titulaire ? "On décidera demain." Thiago Motta ou Lassana Diarra en sentinelle ? "Aujourd'hui, les deux sont prêts pour jouer. J'en titulariserai un des deux." Une  certitude tout de même : Di Maria remplacera Neymar en attaque. "Il connait la Ligue des champions, il a l'expérience. Demain, il aura les crocs", a déclaré Emery au sujet de l'Argentin.

COMPLÉMENT


Par rapport à l'article ci-dessous, Unai Emery, le coach parisien, est venu apporter une précision lors de la conférence de presse qui s'est tenu au Parc des Princes en ce début d'après-midi : "En plus de Neymar, il y a un autre joueur qui ne s'est pas entraîné hier, Javier Pastore. Mais s'il peut s'entraîner aujourd'hui, alors il sera prêt." Mais sans doute pas pour être titulaire...

FORCES (ET FAIBLESSES)


Pour commencer, un point sur l'infirmerie des deux équipes, et sur les bobos qui font souffrir ceux qui seront tout de même présents demain soir.

Sports
PSG-Real Madrid : le match… des infirmeries

PSG-Real Madrid : le match… des infirmeries

Bonjour et bienvenue pour ce direct commenté de l'avant-match du choc tant attendu entre le PSG et le Real Madrid, mardi soir en 8es de finale aller de la Ligue des champions. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info