Ligue des nations : les Bleus remettent leur titre en jeu

France-Croatie : dos au mur, les Bleus contraints de s'imposer pour ne pas rester sur le carreau

Publié le 12 juin 2022 à 15h49
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Après une défaite et deux matchs nuls, l'équipe de France est bonne dernière de son groupe de Ligue des nations.
Pour conserver un dernier espoir de défendre leur titre, les Bleus doivent s'imposer ce lundi, au Stade de France, face à la Croatie (20h45 sur TF1).

Il y a quatre ans, Français et Croates s'affrontaient à Moscou pour un titre de champion du monde. Ce lundi, au Stade de France, l'enjeu est tout autre. La dynamique des tricolores aussi. Tenante du titre après son sacre face à l'Espagne à l'automne dernier, l'équipe de France figure à la quatrième place de sa poule, à mi-chemin dans la compétition.

Après une défaite inaugurale face au Danemark, les Bleus n'ont pu faire mieux que deux nuls (1-1) en Croatie, puis en Autriche. S'ils veulent se qualifier pour le "Final 4", et ainsi tenter de conserver leur titre, les hommes de Didier Deschamps, deux points au compteur, vont devoir vite recoller au Danemark, qui en compte déjà six. De leur côté, l'Autriche et la Croatie culminent à quatre longueurs. Seul le premier se qualifie.

Mbappé diminué, mais titularisé ?

Privés de N'Golo Kanté et Lucas Hernandez, qui ont quitté le rassemblement, les Bleus veulent lancer leur opération reconquête face à la Croatie, ce lundi (20h45 sur TF1). Ils auront pour cela besoin d'un Kylian Mbappé en forme, lui qui a sauvé les Bleus vendredi en inscrivant le but de l'égalisation quelques minutes après son entrée. Mais son genou gauche, qui l'a contraint de sortir dès la mi-temps face au Danemark, le fait toujours souffrir. 

"Si je suis à 100% ? Non, mais si le coach a besoin de moi, je serai là", affirmait-il vendredi soir au micro de TF1. "Il ne reste qu'un match, après, c'est les vacances, donc on peut forcer un tout petit peu."

Mbappé, le sauveur des BleusSource : Téléfoot
Cette vidéo n'est plus disponible

Sa présence est plus qu'espérée, tant son association avec Karim Benzema et Christopher Nkunku en attaque a livré des promesses face à l'Autriche. "Si l'équipe de France commence les matchs avec Kylian dès le départ, ce sera mieux pour nous", admet auprès de Téléfoot le sélectionneur Didier Deschamps (voir vidéo ci-dessus).

Lire aussi

Outre la première place, l'objectif est également de ne pas terminer lanterne rouge du groupe, synonyme de relégation en deuxième division de Ligue des nations. Dans un Stade de France comble, les Bleus auront aussi l'ambition de ne pas terminer ce long rassemblement sans défaite, une façon pour eux de se rassurer. Car à cinq mois du début de la Coupe du monde, les champions du monde en titre ne semblent pas tout à fait prêts pour la défense de leur titre.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info