"Drame": la presse espagnole sous le choc du départ de Messi

Publié le 6 août 2021 à 11h21, mis à jour le 7 août 2021 à 0h08

Source : TF1 Info

REVUE DE PRESSE - La fin de l'ère de Leo Messi au FC Barcelone, annoncée jeudi, a évidemment alimenté les "Unes" des quotidiens sportifs espagnols et argentins.

Le départ inattendu de l'astre argentin Lionel Messi du FC Barcelone a fait l'effet d'un "bombazo", une "bombe" en Espagne, selon la presse sous le choc vendredi d'un véritable "drame".

"Drame, Messi s'en va!", titre en une le quotidien sportif barcelonais Sport, alors que Mundo Deportivo, autre journal sportif catalan, souligne lui aussi la "bombe" représentée par le départ de la "Pulga", le surnom de Lionel Messi. De son côté, As souligne que "ce revirement se produit après les critiques des Barcelonais envers l'accord entre Tebas (le président de la Liga, ndlr) et CVC (le fonds d'investissement qui a acheté une partie du Championnat espagnol, ndlr)"

El Periodico affiche pour sa part en première page un "Incroyable" avec une photo du célèbre numéro 10 de dos tandis que La Vanguardia, le grand quotidien généraliste barcelonais, montre une photo de l'Argentin saluant le public et écrit en Une "Messi, triste adieu à une ère prodigieuse".

Alors que la prolongation de Messi semblait, pour la presse espagnole, une évidence, le coup de tonnerre est tombé jeudi soir. Après plus de 20 ans de vie commune, le joueur et le FC Barcelone ont mis fin jeudi à leur histoire d'amour en officialisant le départ du sextuple Ballon d'Or, désormais libre à 34 ans de trouver un autre club.

Selon Sport, "Leo Messi a été sans aucun doute le premier surpris par l'issue des négociations" et "pensait que tout allait être scellé jeudi" lors d'une dernière réunion entre son père et agent et le président du club Joan Laporta. Dans son communiqué, le FC Barcelone a imputé l'achoppement des négociations aux "obstacles économiques et structurels" représentés par "les règlements de la Liga espagnole" en matière de plafond salarial d'avoir empêché la prolongation du joueur. 

Joan Laporta doit d'ailleurs donner vendredi une conférence de presse à 11h00 (09h00 GMT) pour s'expliquer.

Pour le quotidien El Pais, "personne ne s'attendait à un abandon aussi bizarre" de Laporta qui avait promis aux supporters du club qu'il parviendrait à conserver Messi. Ce départ marque "une faillite financière, sportive et morale" du club catalan, juge le premier quotidien généraliste du pays.

 En Argentine, Olé barre sa Une du mot "Schock" et évoque la surprise et l'émotion de Messi lors de l'annonce de la fin des négociations.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info