Monte-Carlo : Monfils surclasse Tsonga pour s’offrir une finale contre Nadal

Michael Beaupres de Monsales
Publié le 16 avril 2016 à 19h21
L'essentiel

CHOC FRANÇAIS – Gaël Monfils a expédié les affaires courantes en dominant dans les grandes largeurs Jo-Wilfried Tsonga (6-1, 6-3) en demi-finales du Masters 1000 de Monte-Carlo. Le Parisien défiera, ce dimanche, Rafael Nadal en finale.

Quelque chose semble avoir changé chez Gaël Monfils. Plus mature dans son jeu depuis le début de sa collaboration avec le Suédois, Mikael Tillström, il s’éparpille moins dans son jeu tout en conservant, parfois, son côté show-man. Sur l’ocre de Monte-Carlo, ce samedi, il a dicté sa loi face à Jo-Wilfried Tsonga, numéro 1 français. Monfils n’a jamais desserré son étreinte sur le Manceau pour lui administrer une belle claque en 1h09 de jeu (6-1, 6-3).

Le Guadeloupéen n’a pas perdu la moindre manche cette semaine et se présente en finale avec de nombreuses certitudes. De son côté, "Jo" quitte la terre battue monégasque sans avoir proposé une réelle adversité et peur nourrir des regrets : il n’a pas su surfer sur l’euphorie née de sa victoire en quarts de finale aux dépens de Roger Federer (3-6, 6-2, 7-5).

A LIRE AUSSI

>>  
Monte-Carlo : Tsonga sort Federer et défiera Monfils en demies

Gagner un 1er titre depuis février 2014

Gaël Monfils, numéro 16 mondial, sera opposé à Rafael Nadal, tombeur d’Andy Murray un peu plus tôt dans la journée en trois sets (2-6, 6-4, 6-2). Premier Français en finale du tournoi depuis 2000 et Cédric Pioline, "La Monf" tentera de dépoussiérer son palmarès qu’il n’a plus garni depuis février 2014 à l’Open Sud de Montpellier, et de conjurer son mauvais sort en Masters 1000 avec deux revers en finale à Paris-Bercy lors des éditions 2009 et 2010. Seul souci : le Français est mené 11-2 dans ses confrontations avec l’Espagnol…