Mort du footballeur Gianluca Vialli à 58 ans : vague d'émotion en Italie

M.L (avec AFP)
Publié le 6 janvier 2023 à 20h00

Source : TF1 Info

L'ex-international italien est décédé à 58 ans des suites d'un cancer du pancréas, contre lequel il se battait depuis des années.
Vedette de la Sampdoria de Gênes, il avait également brillé sous les couleurs de la Juventus et de Chelsea.
Il était aussi l'adjoint du sélectionneur Roberto Mancini lors de la victoire italienne à l'Euro en 2021.

Un grand buteur s'est éteint : l'ancien attaquant international italien Gianluca Vialli, qui luttait depuis plusieurs années contre un cancer du pancréas, est décédé à 58 ans, a annoncé vendredi son ancien club de la Sampdoria de Gênes. Il avait aussi fait trembler les filets avec la Juventus et Chelsea, se bâtissant un palmarès d'exception avant d'épauler son ami Roberto Mancini jusqu'au sacre italien à l'Euro en 2021. 

L'annonce vendredi du décès de celui qui était surnommé "Lucagol" ou "Il Re Leone" (le Roi Lion) a suscité une vague d'émotion dans le monde du football et en Italie, notamment parmi ses anciens clubs. "Nous nous souviendrons de toi comme d'un garçon et d'un avant-centre implacable. (...) Tu nous as tant donné", a écrit la Sampdoria sur son site internet. "Au revoir Gianluca, on se souviendra toujours de toi", a salué de son côté l'équipe nationale italienne sur son compte Twitter. 

La Fédération italienne a annoncé la tenue d'une minute de silence dans tous les stades italiens ce week-end. "Tellement de gens te regretteront. Une légende pour nous et pour l'ensemble du football", a également réagi Chelsea, où il a été joueur et entraîneur.

Le "jumeau de but" de Roberto Mancini

L'ancien international italien a remporté les trois Coupes d'Europe qui existaient à l'époque, la Ligue des champions (1996), la Coupe des coupes (1990, 1998) et la Coupe de l'UEFA (1993). Il s'est surtout distingué sous le maillot du club génois, mais il avait aussi porté les couleurs de la Juventus (1992-1996) puis de Chelsea (1996-1999). Avec l'équipe nationale, il est sélectionné à 59 reprises, signe 16 buts, obtient la troisième place de la Coupe du monde en 1990 à domicile et atteint les demi-finales de l'Euro-88.   

Il a également été l'adjoint du sélectionneur Roberto Mancini, son coéquipier à la "Samp'", lors de la victoire de la Nazionale à l'Euro en 2021, alors qu'il combattait déjà un cancer du pancréas. "C'est un compagnon de voyage indésirable, mais je dois aller de l'avant, (...) sans jamais rien lâcher, en espérant qu'il se fatigue et me laisse vivre encore beaucoup de temps", avait déclaré l'ancien joueur au sujet de sa maladie dans un documentaire diffusé par la Rai en 2021.

Lui qui n'a jamais décroché de titre sous le maillot de l'Italie a connu ce bonheur suprême à l'Euro aux côtés de Roberto Mancini, qui lui avait confié le poste de chef de la délégation italienne. En larmes, "i gemelli del gol" (les jumeaux du but) avaient partagé une longue étreinte au coup de sifflet final, après la séance de tirs au but victorieuse contre l'Angleterre. L'image avait fait le tour du monde et scellé un peu plus encore leur amitié.


M.L (avec AFP)

Tout
TF1 Info