OL : Jean-Michel Aulas met la pression sur Yoann Gourcuff

Hamza Hizzir
Publié le 30 janvier 2015 à 9h26
OL : Jean-Michel Aulas met la pression sur Yoann Gourcuff

FOOTBALL - En l'absence d'Alexandre Lacazette, blessé à une cuisse, et à l'heure d'affronter Monaco et le PSG en une semaine, l'Olympique lyonnais se cherche une star. Et son président, Jean-Michel Aulas, aimerait beaucoup que Yoann Gourcuff endosse enfin ce costume de sauveur.

La dernière folie de l'Olympique lyonnais continue de lui coûter cher. Recruté en 2010 pour un peu plus de 22 millions d'euros, Yoann Gourcuff est la dernière véritable trace de l'âge d'or du club rhodanien, quand il avait l'ambition d'intégrer le dernier carré européen et qu'il pouvait encore se permettre de flamber sur le marché des transferts. Depuis, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts et la rigueur budgétaire imposée par la construction du nouveau stade fait office de politique sportive. Il n'empêche, Lyon et sa jeunesse flamboyante font aujourd'hui la course en tête de la Ligue 1 . Et le contrat anachronique du meneur de jeu, qui émarge à 400 000 euros mensuels, prend fin dans quatre mois. Que va-t-il ensuite se passer ? Le président Jean-Michel Aulas lève une part du voile.

"Il y aura des prolongations, a-t-il assuré jeudi soir en conférence de presse. Il faut tenir compte du potentiel des uns et des autres. Il faut que les meilleurs de nos joueurs puissent être reconduits." Gourcuff, toujours brillant par séquences mais beaucoup trop souvent blessé, fait-il encore partie de cette caste ? "Yoann a la possibilité d'aider l'OL à réaliser une très belle année. Lorsque celle-ci sera terminée, nous nous mettrons autour d'une table et en fonction de ses envies et de ce que l'Olympique lyonnais pourra proposer en termes économiques, nous verrons. Pour l'heure, nous nous orientons plutôt, à court terme, dans la philosophie de prolonger ceux que nous avons formés." La réponse est donc non.

"Actuellement, l'alignement des planètes nous est favorable. Je n'imagine pas un instant qu'il ne soit pas favorable à Yoann, a ajouté Jean-Michel Aulas dans un élan d'espoir, alors que son équipe s'apprête à affronter consécutivement Monaco et Paris en l'absence de son meilleur buteur, Alexandre Lacazette . Si Gourcuff est opérationnel sur les deux matches qui viennent, cela peut changer un certain nombre de choses."

Yoann Gourcuff intéresse encore de nombreux clubs

Quel est le point du vue du joueur lui-même sur cette histoire ? La saison dernière, il avait regretté un "manque de confiance" du club à son égard. Mais il n'en a jamais dit plus. Son avocat, Maître Didier Poulmaire, offre cet éclairage dans le magazine So Foot du mois de janvier : "Plusieurs fois, le club a essayé de convaincre Yoann de partir ailleurs mais cela ne s’est jamais concrétisé car l’envie de Yoann a été depuis le début de réussir à l’OL. A chaque mercato, beaucoup de clubs étrangers sonnent à la porte. Manchester City dans le passé, l’Atletico ou Liverpool l’année dernière. Les grands clubs suivent Yoann, ils connaissent son talent. Même lors de ce mercato-ci, il y a encore des clubs qui viennent manifester leur intérêt." Surtout lors de ce mercato-ci...

Car, dès à présent, le voici libre de signer un contrat où bon lui semble en vue du mois de juin, sans que Lyon ne touche la moindre indemnité de transfert. Une issue, catastrophique financièrement parlant, à laquelle semble s'être résolu Jean-Michel Aulas. Dans So Foot, le dirigeant résume ainsi la situation : "Yoann n'est pas calculateur. C'est l'inverse. Il laisse les autres l'enfoncer, mais c'est uniquement, je pense, par manque d'envie d'avoir à assumer. J'aimerais qu'il soit un peu plus calculateur pour cette fin de saison. Il a intérêt à l'être, non pas pour me rendre heureux de l'avoir soutenu, mais parce qu'il arrive en fin de contrat." Il lui faut se vendre et oublier sa quête chimérique d'une condition physique parfaite. Dit autrement : il lui faut enfin se faire violence.


Hamza Hizzir

Tout
TF1 Info