On boucle la 19e étape : Nibali pour l'honneur, Rolland encore raté

Le service METRONEWS
Publié le 24 juillet 2015 à 18h33
On boucle la 19e étape : Nibali pour l'honneur, Rolland encore raté
L'essentiel

CYCLISME - Toujours plus prêt du titre, Froome a passé une étape alpestre plutôt tranquille ce vendredi entre Saint-Jean-de-Maurienne et La Toussuire. Le leader du classement général, à peine inquiété par son dauphin Quintana en toute fin de parcours, a simplement vu Nibali filer vers sa première victoire à 60 kilomètres de l'arrivée. Un coureur italien qui a facilement déposé le seul échappé Roland, lequel avait déjà manqué la victoire la veille.

 Le vainqueur de l'étape
C'est toujours ça de pris. Loin du leader Chris Froome avant cette antépénultième étape du Tour 2015 (plus de huit minutes de retard) et tancé par son directeur sportif ces derniers jours, Vincenzo Nibali a sauvé l'honneur, pourrait-on dire, ce vendredi lors de la troisième étape dans les Alpes. Le vainqueur du Tour de France 2014 s'est offert une première victoire en faisant une accélération à 60 kilomètres de l'arrivée lorsque Froome connaissait un problème mécanique. L'Italien s'est ensuite débarrassé de Pierre Rolland, parti en solitaire mais finalement rejoint par les leaders en fin d'étape.

EN SAVOIR + >> La 19e étape en direct : la démonstration de Nibali

 Le classement de l'étape

 Les conséquences au général
Cette victoire de Nibali, même si elle semble avant tout prestigieuse, permet au coureur Astana de gagner trois places au classement. L'Italien est désormais quatrième et ira peut-être chercher le podium ce samedi, à l'occasion de la dernière étape des Alpes. Il lui faudra rattraper son retard d'1'19'' sur le troisième, l'Espagnol Alejandro Valverde. Chris Froome, qui a subi l'attaque de Nairo Quintana dans les cinq derniers kilomètres, a lui perdu 32 secondes sur le Colombien mais conserve 2'38'' d'avance. A moins d'un énorme coup du Sud-Américain samedi, le Britannique devrait être sacré dimanche.

 Le Français du jour
Vainqueur la veille à Saint-Jean-de-Maurienne, Romain Bardet ne s'est pas écroulé ce vendredi dans les Alpes. Dixième au classement général au coup d'envoi de la 19e étape (il est désormais neuvième), le Français fut peut-être un brin moins spectaculaire. Mais le coureur d'AG2R a tout de même réussi à passer devant Chris Froome en haut des col de la Croix-de-Fer et du Mollard pour lui reprendre la place de leader au classement des grimpeurs. Romain Bardet possède désormais trois points d'avance sur le Britannique (90 contre 87) qu'il tentera de conserver ce week-end pour monter sur le podium des Champs-Elysées dimanche avec le fameux maillot à pois.

 Le héros du jour
Comment évoquer cette 19e étape du Tour de France sans parler de la performance de Pierre Rolland ? Battu par son compatriote Romain Bardet la veille, le coureur de la Team Europcar ne l'a pas emporté non plus ce vendredi. Alors qu'il est parti en solitaire à 67 kilomètres de l'arrivée, le Français a été rattrapé et déposé par le vainqueur du jour dans les 16 derniers kilomètres pour finalement terminer onzième. Mais ses efforts ne furent pas vains. Non seulement Rolland s'est vu attribuer le titre honorifique du "combatif du jour", mais sa prestation lui a permis d'intégrer le top 10 au classement général. Chapeau.

EN SAVOIR + >> Notre page spéciale Tour de France 2015