Pour jouer au skipper, il n'y a pas que Virtual Regatta, il y a aussi le jeu de société du Vendée Globe

Sébastien COCA
Publié le 11 décembre 2016 à 17h15
Pour jouer au skipper, il n'y a pas que Virtual Regatta, il y a aussi le jeu de société du Vendée Globe

Source : DR

IDÉE CADEAU - Tandis que ce tour du monde sans escale et sans assistance continue de battre son plein dans les mers du Sud, certains fans veulent vivre des émotions similaires depuis leur salon. Et on a trouvé une solution.

Même pour les marins, c'est bientôt Noël. Si les skippers engagés sur ce Vendée Globe se contenteront d'un repas de fête en solo et a minima, ils ont tout de même emporté avec eux du foie gras et du champagne..., sur la terre ferme on s'apprête évidemment à fêter ça. Et à l'heure où il va s'agir de trouver un cadeau sympa pour les fans d'Armel Le Cléac'h et d'Alex Thomson, les deux leaders de la course, et d'éviter l'énième beau livre sur la voile, on va peut-être pouvoir vous aider avec le jeu de société du Vendée Globe. 

Car là où le pendant virtuel de la course la plus célèbre au monde, le fameux Virtual Regatta qui rassemble plus de 500.000 joueurs depuis le départ "en vrai" des Sables d'Olonne le 6 novembre dernier, propose un jeu plutôt chronophage et auquel on s'adonne en solo derrière un écran, "Vendée Globe, le jeu de société" offre un moment, plus court (une partie dure une petite heure), à partager. Tout en étant aussi prenant. Le concept est simple : plusieurs concurrents qui choisissent un bateau parmi ceux qui participent au vrai Vendée (ne manquent que quelques skippers) pour un tour du monde sur plateau qui s'effectue en faisant tourner comme une boussole en pleine tempête une aiguille afin d'avancer case par case sur des routes marines préétablies. 

Michel Desjoyeaux a participé à l'élaboration du jeu

Cap de Bonne-Espérance, Cap Leeuwin et Cap Horn, tout y est. Mais avant de pouvoir regagner la Vendée en tête du peloton, il va d'abord falloir choisir habilement sa voile passer sans encombre les cases éléments météo (tempêtes, brouillard...), répondre aux questions de culture générale sur la compétition (deux niveaux : expert ou standard), savoir bien gérer ses stocks de nourriture et avoir un peu de chance lorsqu'il s'agira de tirer une carte "événement", qui en racontant l'histoire du Vendée peuvent pour avantager ou vous pénaliser (par exemple, l'épisode de la langue coupée et recousue de Bertrand de Broc lors de l'édition en 2012 vous fait reculer de deux cases...). 

Bref, c'est bien fait, Michel Desjoyeaux (vainqueur du Vendée Globe 2000 et 2008) a d'ailleurs grandement participé à l'élaboration du jeu, et on entre vraiment dans la compétition. Et même s'il paraît un peu austère au premier abord pour les néophytes de la voile, on est face à un jeu grand public, dans lequel on se laisse prendre. Vendu à 39 euros et 100 % made in France, il devrait trouver bonne place sous les sapins de Noël.

Vendée Globe - Parole de solitaire du 11 décembre : seuls en mer, les skippers s'enjaillentSource : Vendée Globe
JT Perso

Sébastien COCA

Tout
TF1 Info