Pourquoi Zlatan Ibrahimovic pourrait être suspendu pour OL-PSG

Hamza Hizzir
Publié le 28 janvier 2015 à 8h02
Pourquoi Zlatan Ibrahimovic pourrait être suspendu pour OL-PSG

FOOTBALL - Le colosse suédois, auteur d'une violente agression sur Romain Hamouma dimanche soir à la fin de Saint-Étienne - PSG (0-1), avait échappé au carton rouge. Mais il pourrait tout de même écoper d'une suspension qui le priverait du très attendu déplacement à Lyon, le 8 février. Explications.

On a retrouvé le vrai Zlatan ! Dimanche soir à Saint-Étienne , on a en effet vu le Suédois réussir des dribbles spectaculaires, placer quelques transversales millimétrées et même chambrer le défenseur stéphanois Paul Baysse de façon géniale . On l'a aussi vu commettre une faute d'une violence inouïe, un coup de semelle à hauteur du genou, sur Romain Hamouma en fin de match. Et s'en tirer avec un simple carton jaune grâce à son sens du vice : c'est en râlant sur l'arbitre qu'il est parvenu à détourner son attention. Après la rencontre, il a d'ailleurs poussé la provocation jusqu'à critiquer l'arbitrage de Ruddy Buquet face aux médias. Mais ce dernier n'est pas tombé dans le piège pour autant et a rédigé un rapport complémentaire qui pourrait peser très lourd, révèle Le Parisien ce mercredi.

Ce détail a une grande importance : sans ce document, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) ne pouvait pas se saisir du dossier Ibra. Mais l'arbitre a bien senti que la véritable nature du coup porté par Zlatan à l'ailier droit des Verts aurait pu valoir une sanction plus lourde. L'avertissement reçu par l'attaquant star, le troisième en dix matches, le privait déjà du déplacement à Lille mardi prochain en demi-finales de la Coupe de la Ligue. Mais ladite commission, qui revisionnera les images jeudi, a le pouvoir de changer le jaune en rouge, ce qui étendrait automatiquement la suspension du Suédois jusqu'au choc Lyon-Paris du 8 février.

Zlatan a encore une chance d'affronter l'OL

Le numéro 10 du PSG conserve toutefois une chance de disputer ce match entre les deux premiers du classement de la Ligue 1. La commission de discipline a en effet aussi la possibilité de choisir de convoquer Zlatan à une date ultérieure, dans un délai légal de trois semaines. Le joueur aurait alors la possibilité de se défendre et, surtout, de purger son éventuelle suspension un peu plus tard. Une issue que les Parisiens espèrent de tout leur cœur : si les hommes de Laurent Blanc battent Rennes vendredi et si l'OL perd à Monaco dimanche, le club de la capitale pourrait prendre la tête de la L1 en s'imposant ensuite à Gerland. Et, dans pareille circonstance, mieux avoir un Zlatan avec soi.


Hamza Hizzir

Tout
TF1 Info