Procès de la "sextape" : Karim Benzema renonce à son jugement en appel, "épuisé" par la procédure

E.R. avec AFP
Publié le 4 juin 2022 à 11h12

Source : JT 20h Semaine

Karim Benzema a été condamné à un an de prison avec sursis pour complicité de tentative de chantage.
Il était le seul des cinq condamnés à faire appel de la décision du tribunal correctionnel de Versailles.
Il a finalement décidé de se désister de cet appel, rendant définitive la peine prononcée.

Condamné en première instance à un an de prison avec sursis dans l'affaire de la "sextape", l'attaquant français Karim Benzema a renoncé à se rendre à son jugement en appel qui devait se tenir en juin, a annoncé son avocat samedi dans le journal L'Équipe.

"Ce désistement entérine une décision de condamnation et apparemment de culpabilité. C'est une vérité judiciaire. Mais ce n'est pas la réalité", a commenté Me Hugues Vigier auprès du quotidien sportif, indiquant que le joueur de 34 ans "est épuisé par cette procédure".

1 an de prison avec sursis et 75.000 euros d'amende

Il était le seul des cinq condamnés dans cette affaire à avoir fait appel de sa sanction pénale prononcée en première instance en novembre 2021. Ce désistement rend donc définitive la peine prononcée par le tribunal correctionnel de Versailles, soit un an de prison avec sursis et 75.000 euros d'amende pour complicité de tentative de chantage contre son ancien coéquipier en équipe de France, Mathieu Valbuena.

Dans son jugement, le tribunal correctionnel de Versailles avait estimé que le footballeur s'était "personnellement impliqué, au prix de subterfuges et de mensonges, pour convaincre son coéquipier de se soumettre au chantage". 

Celui qui a toujours clamé son innocence dans cette affaire est resté éloigné des Bleus pendant plus de cinq ans avant de faire un retour surprise dans l'équipe de Didier Deschamps avant l'Euro-2021. 


E.R. avec AFP

Tout
TF1 Info